Réflexions
A la Une

Les casseroles, c’est pour tout de suite ?

C’est comme pour un divorce, la mariée était trop belle, le marié trop attirant. Une fois la lune de miel passée, le quotidien rentre dans la vie et …c’est le divorce.

Alors la déception est à la mesure des attentes stoppées en plein vol.

Et c’est le ruissellement, se transformant en tsunami balayant tout sur son passage et oubliant ce qui avait fait au moins un temps la volonté d’union.

Mais les acteurs de ce drame mettent parfois longtemps à comprendre l’inévitable.

Officiellement tout va bien dehors, mais dedans c’est la tempête d’un mauvais temps qui court le long d’un long fleuve pas tranquille.

Et cela peut durer longtemps, longtemps.

Sans transition aucune, vous êtes content car vous avez acheté votre véhicule de rêve.

Vous connaissez la durée de sa garantie.

Peut-être même celle-ci vous a convaincu dans votre décision.

Alors vous partez, tranquille peinard et paradez en évitant les radars.

Mais, un véhicule, cela coûte cher, très cher.

Si votre acquisition ne sait pas arrêtée sur une location, son entretien n’est pas prévu dans le prix, sauf marchandage.

Et, par souci d’économie vous allez là où c’est moins cher car au premier vrai pet de travers, vous avez l’assurance de la garantie.

Oui, mais ce que l’on ne vous dit pas, c’est la nouvelle politique de nombreux constructeurs.

Celle-ci consiste à informer son réseau des vagues d’appels formulées en catimini.

Si l’entretien se fait chez lui, la mise à jour se fait en douce, vous n’en savez rien.

Ou, alors, dans un excès commercial proche de son client, il vous est bien dit que c’était régularisé car vous êtes passé du bon coté.

Avouez que c’est un peu idiot que d’acheter une belle auto et risquer de perdre le gros lot.

Alors, votre véhicule est sous garantie, voire, à moins de cinq ans, passer chez le livreur de la marque pour en bénéficier la couverture.

Et négociez avant pour éviter tout dépassement de ligne jaune budgétaire.

Bonnes vacances…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer