IdéesRéflexions
A la Une

Les belles d’argent

La belle aux yeux d’argent nationale va être vendue au privé car il vaut mieux que ça rapporte à quelques uns plutôt qu’à la collectivité.

Mais, pour l’occasion, qui peut faire le larron, l’on insiste sur l’intérêt pour tous d’en être actionnaire.

Et, curieusement l’expression avec modération ou ça peut rendre fout disparaît.

Ce serait désormais une entreprise qui profite à tous.

L’on comprend le mépris d’une minorité pour la majorité.

Elle est belle la vie que nous annonce le premier de cordée ruisselant d’orgueil qu’il tente de cacher.

Les patrons se plaignent de ne pas pourvoir certains postes, les moins bien placés comme par pur hasard.

Au lieu de leur demander de meilleures conditions de travail, des salaires plus élevés, le gouvernement veut se servir de l’immigration pour trouver les travailleurs manquants.

Ils en ont de la chance ces migrants : ils vont pouvoir bénéficier du ruissellement des travailleurs plus qualifiés.

Où l’on entend un défenseur de la grande distribution déclarant que les consommateurs sont des « promophiles » de première alors les gentils distributeurs en sont devenus dépendants.

Il est, en effet, bien connu que ce sont les acheteurs qui ont lancé les promotions en premier.

Et, si pour en sortir, les produits en étaient réellement vendus à leur juste prix ? L’hôpital qui se fout de la charité sans penser que l’inverse existe, vous connaissez.

Vous connaissez sans aucun doute cette dame sur le retour qui refuse de faire de la prison correspondant aux actes de délits financiers, pour ne pas dire plus, qu’elle a commis.

Profitant d’un certain non équilibre de sa santé, elle a échappé à ce qui aurait dû être son sort.

Comme son mari n’a pas eu le même destin, elle le remplace à la tête de son territoire pour garder la noblesse de son rang.

Mais, voilà, le beau pourrait peut-être s’en sortir, s’il arrive à sortir 500 000€ de caution qu’il ne peut sortir de l’argent détourné.

Alors, l’ancienne belle fait appelle sans vergogne à la générosité populaire.

Crée une association de recueillement pour éviter qu’ils ne se fassent avoir par des magouilleurs.

Et croyez la elle s’y connaît.

Le plus (d)étonnant, c’est que ça marche !!!

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer