IdéesRéflexions
A la Une

Les annonces passent mal

Le triste d’Outre Atlantique ne fait plus son cirque. Désormais il semble triste.

On ne sait pas trop si c’est parce qu’il a du mal à admettre l’évidence ou il voudrait bien éviter d’aller en Russie battre retraite.

Toujours est-il qu’il ne fait plus rire grand monde si ce n’est ses encore partisans qui feront de bons supporters de ses prochaines émissions de sa prochaine chaîne télé.

En France, les petits chefs des territoires non élus, mais désignés par la grande puissance, sont sur le pied de guerre.

Leur maréchal des logis met la pression pour que les contrôles des attestations soient prioritaires afin de faire semblent d’y croire.

Quoiqu’il leur en coûte, ces petits gradés, pour plaire, font des descentes dans les quartiers qu’ils disaient sensibles.

Effectivement, dixit un haut gradé régional, le constat est que les dealers et leurs clients ne comprennent décidément rien à rien.

Ils n’ont pas leur attestations laissé-passer remplies.

Pourtant, ces commerçants à ciel ouvert, devraient connaître les astuces de détournement de lignes dérogatoires.

Sinon, rien le brave homme n’a constaté rien d’autre à déclarer puisqu’il n’est pas de son état douanier.

Il y a des jours comme cela que la constatation de vos observations vous font tout drôle.

Ainsi, de présence chez le boulanger, l’une d’avant porte le masque ce qui, avant d’être obligatoire, est bien normal en espace confiné.

Mais la dame au moment de commander baisse son masque pour mieux se faire comprendre… En retour, une brave de la gym, antérieurement pratiquée avec mon épouse qui s’était jointe à la course, fait dans la parlotte avec cette dernière.

Et au fur et à mesure qu’elle approche le danger devient réel puisqu’elle a pris la précaution de retirer le masque qu’elle portait lorsqu’elle était seule en plein extérieur.

C’est sur l’obligation de porter ce foutu masque en toutes circonstances nous apportent de bien belles scènes.

Cerise le gâteau, nos amis postiers apportent un nouveau service en décachetant nos enveloppes, les plus grosses de préférence.

Ce qui va plus vite pour faire la lecture du contenu.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.