Accueil / Réflexions / L’égalité européenne des riches

L’égalité européenne des riches

D’une certaine chronique d’un certain magazine reçu chaque semaine pour tenter de savoir et comprendre comment et ce que pense d’autres que moi.

J’avouerai que même si c’est un challenge ce n’est n’est pas encore capital.

L’homme, puisque c’est son genre annoncé, propre sur lui et fier de son savoir renfermé sur son groupe, titre que « la France (est) plus égalitaire que la Suède ».

ce n’est pas ce qui rendra les plus pauvres riches ‘autant qu’il reconnaît bien, difficile de le cacher, que ce sont bien les 1 % les plus riches qui ont le plus gagné en pouvoir d’achat.

Perso, j’aurais tendance à dire que ce sont les 0,1 % qui font flamber la courbe de l’exubérance même si beaucoup tente de l’amoindrir en la mélangeant Pensez-vous vraiment qu’il y a cohérence entre un cadre supérieur gagnant 15 000€/mois avec un vrai riche gagnant 100 000€/jour ? Et de dire que, après les forts impôts touchant les plus riches, l’écart qui aurait été de 22 se réduit à 6.

Sous-entendu que ces pauvres gens sont fortement pénalisés de gagner de l’argent sur le dos des autres.

Il indique que ces fameux toujours « 1 % (soudés pour la vie), gagnent collectivement moins que les 50 % les plus pauvres ».

Toutes ces explications sont belles et doivent faire leur effet dans une jolie présentation numérisée.

Je pense que ces derniers aimeraient gagner moins pour terminer plus tranquillement et assurément leur fin de mois.

Pour mémoire, l’illuminé qui maintient sa position, a supprimé l’Isf non pas pour permettre aux vrais riches, qui sont nettement moins que les fameux 1 %, de mieux manger mais pour se faire plaisir en participant à sa politique du ruissellement.

Les autres, eux, voudraient tout simplement manger et se loger dignement.

De toute façon, le ruissellement, s’il peut échapper en partie à l’évaporation, reste souvent bloqué aux digues des barrages de rétention…

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.