Accueil / Réflexions / Le veau plat

Le veau plat

Le veau n’est pas un fauve.

Mais, le fauve est un vautour pour le veau car il aurait trop tendance à trop bien l’aimer.

Aussi, conviendrait-il, malgré certaines bonnes intentions ne pas confondre tour et alentour.

Comme il y a des carnivores chez les bêtes qui ne protestent pas d’être ainsi inventoriées, il y en a chez les humains dont on se demande bien pourquoi certains détestent cette appellation contrôlée.

Il y a certes, chez les deux, des herbivores, est-ce bien une raison pour déclarer que l’ensemble ne peut vivre en intelligence mieux comprise ?

Ceci dit, sans vouloir prétendre à une quelconque supériorité en l’espèce, il ne semble pas que l’engeance animale ait fait quoique ce soit pour que perdure le genre humain.

L’ancien premier ministre d’un ancien président pas très bien dans ses affaires est rappelé à ranger les siennes.

Déjà habillé pour les printemps et été, sans doute nous fera-t-il comprendre qu’il ne peut rendre notre pognon obligé qu’il est de s’habiller pour l’automne et l’hiver.

C’est bien, d’un côté ils font voter le non cumul des mandats et de l’autre ils s’autorisent déjà à annoncer qu’ils seront partants pour les municipales.

Heureusement qu’ils sont d’accord avec leur patron France illuminé pour garantir leur départ au moment voulu.

La croix de Lorraine sera désormais à vendre pour rentabiliser les excès de l’illuminé.

Pas de raison de laisser cela au privé et l’entreprise France se doit de faire feu de tout bois.

L’aneth m’hante tant que j’en mets dans tous mes petits plats ronds.

Ravies elles sont vraies.

Moi ce que j’en dit c’est uniquement pour le dire comme d’autres ferait savoir leur savoir-faire…

Une histoire de mots peut-elle nous soulager de tous nos maux ?

Si oui, ne le dites car vous risqueriez d’être taxé soit pour faux marcheur, soit non républicain lorrain ou tout vertement mis au rencart des vieux en impasse.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.