Réflexions
A la Une

Le social non attractif du gouvernement

Pour la ministre du pas social du tout, l’idée était d’aller chercher des sous d’euros auprès de personnes non susceptibles de rejoindre en masse les gilets jaunes.

Et s’il y en avait, de toute façons, ils étaient déjà dans le mouvement.

Tout le monde s’était entendu pour privilégier les dépendants par rapport aux vieux encore en état de marche.

Pour ce faire, c’était facile, il suffisait de donner plus aux premiers et tout le monde était content, bon point pour le gouvernement.

Mais non, c’était beaucoup trop facile et simple pour ces crânes d’œufs qui bouchent, encombrent et polluent les couloirs des palais gouvernementaux.

Il fallait une idée comme elle est bonne, digne de leur meilleur score de la botte de haute école de sortie.

Aussi, l’un, ce qui n’empêche l’une d’être à niveau, a sorti ce qu’un âne de basse scolarité n’aurait pas osé : pour que certains aient plus, il faut tout simplement retirer à d’autres de la même catégorie que l’on peut isoler.

Ainsi, ces premiers se sentirnt plus aisés que les derniers, même si dans les faits ils ne touchent pas plus qu’avant.

Enfin, bref, puisque tout cela était fortement mal tourné, l’illuminé par la voix de son collaborateur en chef premier après lui, a sifflé la fin de la récréation et prié la chère ministre d’aller tondre ses moutons ailleurs.

Il a par ailleurs, dans un autre discours car il débat beaucoup désormais, fait entendre ce qu’il avait à dire sur le problème migratoire.

Désormais, il veut que les oiseaux qui sont de passage soit suffisamment bien accueillis pour qu’ils n’aient qu’une seule envie : celle de retourner de là où ils sont partis.

Et si l’on discutait sérieusement sur les deux milliards de gagnés non prévus grâce à l’acceptation du passage forcé du prélèvement d’office à la source des impôts qui permet, en définitive, à la plus grande majorité de constater leur reste à vivre et d’être en phase avec leur banquier pour consommer.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer