Accueil / Réflexions / Le romain Ponce Pilate

Le romain Ponce Pilate

Ami(e)s lorsque tu fais tes courses, fais bien attention.

L’on connaissait le coup du gros baril qui coûte plus cher que son petit frère.

On aimait bien la tête de gondole qui riait de nous voir laissait faire d’achat d’un produit inutile mais profitable d’une bonne aubaine d’un bon prix.

Désormais, va-t-on accepter de se laisser prendre au coup du gros lot de deux paquets achetés valent le double d’une saisie individuelle ? C’est ce qu’à réalisé une marque qui n’est pas à deux doigts de nous couper la faim puisque ce n’est pas d’elle dont il s’agit, mais plutôt d’un concurrent qu’il ne faut pas déranger au risque de perdre ses baguettes.

Bon, je sais, plein d’indices donnés en mode marketing sans vraiment permettre de trouver.

Mais si vous demandiez à la grande enseigne de grande consommation se vante partout qu’elle est moins chère site de comparaison à l’appui branlant ? Notre coq illuminé, pas vraiment gaulois, mais plutôt genre chef de guerre romain, s’est fait descendre en tribune d’un journal d’Outre Atlantique.

Mais c’est une tribune de…2017.

Elle est vraie, mais plus vraiment de mise.

Pourquoi la ressortir maintenant alors qu’il y a malheureusement tant à dire dans le présent.

Tenez, il était encore quelque part à faire le mariole de représentant de lui-même.

Il parle du mouvement des gilets jaunes en disant que bien sûr qu’il comprenait agissant ainsi en bon instituteur voulant redonner courage à son mauvais élève trop moyen.

Et l’Illuminé d’affirmer qu’il ne renoncerait pas, qu’il ne céderait pas aux velléités de quelques uns en faisant mine de ne pas voir que son premier rame pour pouvoir les recevoir devant le refus obtenu.

Ce qu’il veut, le coq chantant, c’est se déclarer vainqueur d’une lubie en sa possession.

Ou alors, il veut vraiment une mobilisation générale, complète, pour prouver comment il est bon entraîneur sachant motiver ses troupes.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.