IdéesRéflexions
A la Une

Le roi de qui ?

Extraordinaire, l’écologie est reine, il faut le faire savoir. En conséquence des mesures drastiques sont pris d’urgence : plus question de chaudières au charbon mais surtout au fuel.

Aussi, au moment de changer, il faudra prendre la décision de moins énergivore.

Conscient, tout de même, que l’immobilier énergivore est trop souvent occupé par des gens démunis, il réfléchit au comment les aider.

Mais, comme pour les particuliers, il n’est pas question du « quoi qu’il en coûte », la tendance  serait de profiter des économies d’énergie pour en récupérer les euros trébuchants.

Bilan des courses, les vrais gens n’y verront que du feu.

Mais l’on s’en fout puisque l’on ne réfléchit pas pour eux.

Le pouvoir d’achat des plus démunis s’est amélioré puisque l’État a fortement réduit les aides à l’achat de véhicule plus propre… L’état en la voix souveraine de son premier de cordée vient de s’apercevoir que le petit personnel des (aides)soignants ayant accompagné les petits vieux ne pouvant pas se faire la belle pour ne pas se laisser tenter par la Covid, avait été lâchement oublié.

Aussi, en sortie jubilatoire, fait-il l’annonce que lui n’a pas oublié et qu’il sortirait l’artillerie pour que ces personnes touchent la prime de 1 000€.

Deux écueils (encore!) pourtant, la moitié de l’enveloppe développée sera réglée par les départements concernés non prévenus de l’aubaine et  plus inquiétant, le pactole divisé par le nombre de la masse du personnel admis n’arrive pas à 1 000€/personne.

Ces derniers devront-ils également partager ? Le clown Auguste triste se dispute sur les chiffres avec le journaliste qui le questionnait sur les conséquences du Covid19.

Chacun avait les mêmes documents.

Pourquoi cette brouille éclate-t-elle ? Sûrement parce que l’un lisait à l’envers sans trop savoir lequel avait faux dans sa lecture.

Les résultats d’adopi sont arrivés.

Il s’agissait de combattre le piratage à hauteur de 40 millions d’euros.

Cette loi a permis tout de même de récupérer 80 000euros.

Allez encore un effort pour contribuer à résorber le déficit français.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.