IdéesInfosRéflexions
A la Une

Le coq pourra chanter

L’illuminé avait, en son temps passé, enluminé nombre de politiques en leur faisant entendre ce qu’il voulaient bien croire.

Nombre de maires a pétitionné pour ce brave gendre qui avait l’air mal dans sa peau.

Mal leur en a appris car, maintenant, le parti de la majorité qui n’est certainement pas celui du Président, a décidé de se présenter devant ces faiblards.

Vont-ils porter plainte recevable ? Le nord est l’un des endroits propices pour jeter l’huile sur le feu de ses polémiques à faire pleurer.

Et, la Dame de fer parricide d’extrême droite ayant changer de nom au parti d’origine, pour donner le change,  compte bien en profiter pleinement, elle qui condamnait jusqu’alors les manif des gaucho mais celle pour tous.

Et si jamais, d’aventure, cela ne fonctionnait pas elle pourrait aller se faire des frites.

Bon, on sait, le gars se sent obligé de faire comme ses prédécesseurs de présidents qui disaient aimer, adorer le foot.

Mais l’illuminé était obliger de se confondre en excuse pour l’erreur dans la cacophonie d’un hymne mal connu par le maître de cérémonie de ce match glorieux où tout de même les grands français ont gagné haut les pieds la marque ? Ils sont courageux ceux du gouvernement.

Leur chef a été intransigeant.

Les ministres qui auront été élus maire dont ils avaient convoités les suffrages de leur électorat laissé en bas, devront choisir : être maître dans leur enclave ou esclave à plus haut rang.

Si jamais ils perdent, ils pourront toujours servir à rester.

Quoique, qu’un vrai mauvais score pas du tout attendu pourrait faire mauvais genre et l’illuminé réclamer que l’on tire sur l’ambulance.

Attendons pour voir si les citoyens marcheront dans la combine.

A propos, le tas de fumier dans les basses-cour de nos campagne est ravi de savoir que maître coq Chanteclerc pourra toujours exercer son art.

En effet, il s’est trouvé un juge suffisamment mélomane pour avoir joué du pipeau au plaignant qui l’avait saisi.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.