Réflexions
A la Une

Le climat n’est pas économique

Le jeu bancaire est gagnant à tous les coups. Mais, c’est le banquier qui a les cartes en main, fait la mise et donne les plis.

Il ne joue pas carte sur table, ne fait pas tapis.

Il se contente d’engranger les pertes de ses clients tout en essayant d’en attirer d’autres.

Mais, il y a plus sournois.

Chacun aura vécu la rapidité expresse qu’il a déduire nos dépenses.

Par contre, pour les rentrées, il faut respecter certaines règles permettant de vérifier la solvabilité de la somme reçue.

Ainsi, en est-il du Rsa versé un jour mais posé effectivement sur le compte une journée plus tard.

Et si vous avez le malheur de tomber sur un jour férié, le crédit n’en sera que retardé.

Mais, il y a mieux.

Prenez le vendredi comme jour férié tombant le 1er du mois.

Ce n’est pas toujours le hasard surtout pour le 1er novembre.

Votre Rsa sera arrivé à la banque le lendemain de ce jour non travaillé.

Et comme votre banquier fait guichet fermé les dimanche et lundi qui suivent, vous êtes facilement 4 jours sans compte surtout si vous ne voulez pas régler en plus des frais d’agios sur un découvert qui n’est pas vraiment de votre fait…Tant pis, avec un peu de chance, vous pourrez manger le mardi… Nos politiques sont des êtres qui ont l’air d’extra-terrestres puisqu’ils ne s’intéresse pas à la terre mais y sont uniquement pour leur petites affaires.

A l’heure où les mouvements de foule sont moindre que les mouvements de houle, où l’on s’aperçoit que les terres brûlent plus en intensité, où la pollution atteint les habitants avant leur nouveau record, les politiques continuent à jouer à la guerre économique.

Or, ces gens là devraient constamment se rencontrer pour savoir comment, dans un premier temps, réduire l’impact du changement climatique, puis dans un deuxième temps, le stopper et enfin le faire disparaître pour longtemps loin dans le futur.

Et qu’ils se rassurent, vu le travail, certain que des opportunités économiques vont s’ouvrir et s’offrir.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer