Accueil / Réflexions / Le choix d’un opérateur téléphonique

Le choix d’un opérateur téléphonique

antenne1805Je veux parler des opérateurs téléphoniques concernant les abonnements « sans fils », le réseau GSM c’est dire les téléphones portables.

On parle souvent du critère de prix, c’est vrai que c’est un élément important à prendre en considération, mais ce n’est pas le seul.

Payer quelques euros par mois un abonnement que l’on ne peut pas utiliser est du gaspillage.

Il y a d’autres critères importants que les opérateurs, eux-mêmes, abordent tel que la question de la qualité de leur réseau et de la couverture nationale (X % de la France est couverte).

Aujourd’hui, en dehors de pannes qui sont imprévisibles quel que soit l’opérateur, ce qui est important est la couverture nationale, lors du choix d’un opérateur téléphonique.

Pour les personnes qui vivent dans une grande ville, le problème se pose rarement, la couverture est le plus souvent comparable d’un opérateur à l’autre, du moins pour téléphoner, reste la couverture 3G ou 4G ou simplement Edge (vous avez déjà essayé de consulter un site internet en ayant le réseau Edge à disposition, c’est mission impossible).

Par contre, à la campagne, là c’est une autre histoire.

Choisir l’opérateur qui indique qu’il couvre 98 % de la France c’est génial, mais si vous êtes dans les 2 % du territoire qui ne sont couverts, ce n’est pas le bon choix.

Il est primordial, avant de souscrire un abonnement de tester si vous êtes dans une zone couverte par cet opérateur.

Se contenter de demander à l’opérateur n’est pas la bonne solution, il peut y avoir une zone d’ombre exactement où se trouve votre maison ou votre immeuble. Il faut trouver quelqu’un qui a un abonnement chez cet opérateur et l’inviter chez vous pour tester si s’est couvert ou pas, et comment (Edge, 3G ou 4G ou rien du tout), ou bien se faire prêter un portable le temps du test.

Par exemple, là où je passe mes week-ends, SFR passe très mal et Orange passe très bien (pas de 4G mais avec la 3G, à la campagne c’est très bien).

Il faut vraiment faire attention avant de signer avec un opérateur, on s’engage pour un certain temps.

Avoir un abonnement qui fonctionne mal, pas parce que l’opérateur est mauvais, mais parce que vous êtes dans une zone non couverte, est idiot, c’est de l’argent gaspillé chaque mois en frais d’abonnement.

Et encore une fois, seulement un test réel, permettra d’avoir la réponse. On peut très bien, en consultant des cartes de couvertures de réseaux, des abonnés dans votre secteur conclure que la couverture de cet opérateur est bonne, mais les ondes sont capricieuses et peut-être que chez vous, ça ne passe pas.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.