Accueil / Tests Produits / Le champagne Cuvée Majesty de Decrouy

Le champagne Cuvée Majesty de Decrouy

champ08J’ai goûté un champagne brut (*), un blanc de blanc, la Cuvée Majesty de Decrouy. Alors que je teste les produits, tranquillement, tout seul dans mon coin, j’ai considéré que concernant une bouteille de champagne, la goûter seul n’avait aucun sens.

Le champagne est une boisson festive qui se partage entre amis.

Aussi, j’ai ouvert une bouteille de la Cuvée Majesty de Decrouy, à la campagne le week-end dernier, à l’heure de l’apéritif, pour une dégustation « cachée » pour ne pas en révéler l’origine. J’avais convié à cette dégustation, deux amis, dont un grand amateur de champagne, pour ne pas les influencer.

J’ai pris soin de ne rien servir aucun amuse-gueule, avec la première flûte, pour ne pas en altérer le goût.

champ03L’amateur de champagne, fin connaisseur a remarqué, à la première gorgée que c’était un blanc de blanc, en reconnaissant le goût dominant du chardonnay, ce que j’ai confirmé car la Cuvée Majesty est bien un blanc de blanc, 100 % chardonnay.

Mon ami, amateur de champagne nous a rappelé que le chardonnay était l’un des principaux cépages du champagne et le seul de raisin blanc, les deux autres utilisés entrant dans la composition du champagne, le pinot noir et le meunier étant des raisins rouges, ce que je savais mais pas mon second invité.

Il a ajouté, pour notre gouverne, que le chardonnay, un cépage originaire de la Bourgogne est devenu un cépage international, ayant conquis de très nombreux pays producteurs de vin, mais qu’il conservait partout son goût particulier et qu’il était particulièrement bien adapté au sol calcaire de la champagne et à son climat froid, l’hiver, qui en a fait l’un de ses principaux cépages.

champ01Mais, maintenant revenons à notre dégustation.

J’ai rempli les flûtes avec grand soin, en les inclinant et à les remplir en trois rasades, pour laisser aux bulles le temps de se développer, sous forme de mousse, avant de disparaître.

Une fois les flûtes posées sur la table, nous avons laissé aux bulles le temps de remonter et d’éclater à la surface, avant de humer et de goûter ce champagne très clair, qui se présentait sous les meilleurs auspices.

Moi-même comme mes invités me l’ont dit, nous avons trouvé les premières gorgées fins en bouche, légèrement acide, sans plus, mais très, peut-être trop facile à boire.

champ02Ce n’est qu’à le seconde flûte que le goût de ce chardonnay s’est développé dans nos palais et affermi et nous avons fait, sans problèmes terminés cette bouteille, en ne manquant pas d’en parler, de le décrire. Et rien de négatif n’est sortie de cette conversation.

Par contre, je suis incapable de vous dire quel goût de fruit il avait, en dehors de celui du goût typique du chardonnay.

Ceci étant, je voudrais insister sur un aspect particulier de ce champagne Decrouy, qui a son importance par le temps qui court, celui du rapport qualité prix.

Le tarif, dont j’ai pris connaissance est, de loin, inférieur à celui des bouteilles courantes des principales marques connues, auxquelles celui que nous avons dégusté n’a rien à en envier.

champ06La maison de champagne DECROUY propose 5 champagnes différents, dont la Cuvée Majesty, peut-être aurais-je l’occasion de vous présenter d’autre champagne. En tous les cas, mes 2 amis « testeurs » sont partants pour service, à nouveau de cobaye.

En conclusion, la Cuvée Majesty mérite d’être connue et servie, aussi bien pour célébrer quelque chose en tête à tête, que pour une fête (mariage, anniversaire, naissance, promotion,…).

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.