InfosRéflexions

Le cartel des pays producteurs de pétrole tente de faire remonter les cours du brut

La recette de l’OPEP qui se réunit à Vienne est simple, elle consiste à tenter de limiter la production de manière à situer l’offre en dessous de la demande mondiale.

Cependant, comme la production émane de pays aux intérêts divergents, l’accord est difficile à trouver, puis à respecter, ce qui explique un marché en dents de scie, où les hausses et les baisses se succèdent, surtout depuis l’arrivée du pétrole de schiste américain, qui perturbe ce jeu.

Pour l’OPEP, il était urgent de prendre une décision car la chute des cours du pétrole qui ont perdu 30 % en un mois, ont ramené le prix du baril autour de 60 dollars, ce qui a fini par se traduire en France par une réduction du prix des carburants à la pompe, sans pour autant démobiliser les gilets jaunes « qui veulent une réduction des taxes » pour agir sur les prix.

Alors que l’Arabie Saoudite espérait amener ses partenaires de l’OPEP et son alliée Russe à se mettre d’accord sur une baisse de la production de 1 million à 1,5 million de barils par jour, les membres de l’OPEP se sont mis d’accord pour une réduction de 800 000 barils, la Russie et d’autres pays producteurs réduiront leur production de 400 000 barils, mais la course aux parts de marchés continuera.

La réaction du marché a été immédiate, une fois que la décision prise à Vienne, la nuit du 6 au 7 décembre a fuité, le marché du brent qui avait ouvert à 59 dollars est repassé au-dessus des 61 dollars, au grand dam des automobilistes, en sachant que les pétroliers répercutent immédiatement les hausses du brut sur les prix à la pompe, mais jamais les baisses au même rythme.

Ils font en sorte que les énormes quantités de pétrole brut, en cours d’acheminement dans les cuves des tankers géants, se valorisent, sans jamais être perdant.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.