Réflexions
A la Une

Le bonheur est-il le malheur de l’argent ?

Si l’argent ne fait pas le bonheur, il permet tout de même de profiter plus librement du temps disponible à le dépenser.

Mais, si l’on passe son temps à vouloir en gagner où est passé ce temps libre si précieux à notre santé ? Pour notre santé, et se faire de l’argent, une française de chez nous a lancé une application qui permet de savoir ce que les rois de la malbouffe mettent dans leurs produits à date de péremption périmée.

Y a qu’à viser avec son smartphone comme on le fait pour photographier et l’étiquette en barre dévoile tout ses ingrédients.

Alerte au rouge qui est la tristesse infinie, youpi du vert qui nous dit allez-y.

Ainsi, 11 millions affidés se laissent guider et évitent de mal se nourrir ce qui a obligé une certaine chaîne de distribution à revoir sa copie en termes d’aliments propres à nous proposer.

Nul doute que les autres vont y aller en bataillon de marche déjà que les grandes marques pour se démarquer ou faire voir qu’elles de l’aventure habille des couleurs primaires des photographes leurs produits pour avoir un bon label.

C’est comme pour en marche : feu rouge tu stoppes, feu orange tu stoppes sauf si le danger est plus fort, feu vert tu dégages rapidement pour laisser la parole à quelqu’un de moins fort.

Moins fort en voix mais forte en gue…

Les additifs mauvais c’est fini, tant pis pour les prix.

C’est pourquoi néanmoins tout de même l’on a besoin d’argent pour manger en bonne santé et le rester.

Mais, là encore l’argent ne fait pas tout.

Vous ne trouverez pas, forcément, votre bonheur partout car certains des paysans des prés ont, eux aussi, tendance à abuser d’ingrédients.

Et profiter du label fermier pour faire grimper les prix sans y mettre le prix.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer