Accueil / Réflexions / L’avez-vous vue ?

L’avez-vous vue ?

Ste Anne de Paris, du haut de sa tour prés de sa mairie, ne voie rien, n’entend rien et comprend tout isolée comme elle est.

Prisonnière de ce syndrome de Paris frappant les touristes japonais mais qui ici n’est pas provisoire.

Elle voit des hordes d’immigrés, venus des pays limitrophes au périphériques, venues envahir la place de l’Étoile à la Nation en passant sans vergogne la République.

Mais la belle sans prince charmant s’occupe à lire un rapport sur la saleté parisienne dont la commande aura coûté aux administrés un peu moins, tout de même, de 225 000€ qui auraient pu être sans doute évité si on lui avait indiqué la marche à suivre pour descendre de son piédestal et visiter ce qu’elle croit être son Paris comme tout bon touriste pompe à fric.

Mais elle a bien du temps pour inventer un nouveau langage parisien non encore validé par les sages de l’académie.

Mais comme tout le monde le sait bien, ceux-là sont retraités et ne comprennent rien au temps qui passe plus sûrement qu’eux.

 C’est beau le parler vrai et franc de Ste Anne ne vois-tu rien venir, que n’importe quel abruti ne peut comprendre tout de suite mais elle ne s’adresse pas à n’importe quel abruti : miroir, ho beau miroir…

Échantillon de ce que l’on est forcé d’entendre  « Brigade consacrée à la tranquillité et à la sécurité de l’espace public » ce qui permet en douceur sans coup férir d’augmenter sensiblement sa cassette que l’on croit ne pas être personnelle, pourtant elle y met vraiment du sien.

« Lieux pacifiés et multi-usages » pour places piétonnes en réduisant l’usage.

« Rééquilibrage de l’usage de l’espace public » équivalent à fermeture de voies de circulation.

Nous avions les raffarinades, mais elle au moins faisaient rire.

Là on doute des capacités d’identification de la belle inconnue que de moins en moins de monde tente à connaître.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.