Faits d'actualitéInfosRéflexions
A la Une

L’Autriche pays interdit le glyphosate

Le Parlement Autrichien a approuvé mardi dernier une interdiction totale du glyphosate, classifié cancérogène probable par l’Organisation mondiale de la santé, l’OMS sur le territoire national, faisant de l’Autriche le premier pays de l’Union européenne à bannir l’herbicide controversé, produit par Monsanto, qui appartient maintenant à l’Allemand Bayer, produit sous la principale marque Roundup et cela au nom du principe de précaution.

Cette mesure est loin d’être passée comme, une lettre, à la poste à Vienne, elle a fait débat depuis plusieurs semaines en Autriche, ses opposants faisant valoir qu’elle n’est pas conforme avec la règlementation européenne, puisque la licence d’utilisation du glyphosate dans l’Union européenne a été renouvelée par la Commission de Bruxelles, pour 5 ans et court jusqu’au 15 décembre 2022.

Pourtant, l’Autriche, un pays de montagne n’a pas comme la France d’immenses domaines agricoles dédiés à la culture de céréales, comme la Beauce et la Brie, difficile à reconvertir à d’autres modes de culture, faute de disposer d’un herbicide puissant.

En France, le gouvernement a décidé de ne pas aller au delà de 3 ans, à condition d’avoir trouvé, d’ici-là, un autre désherbant, offrant à l’agriculture, le même service, ce qui, pour le moment, n’a pas pris le chemin.

Pour cette raison, la position prise par l’Autriche sera intéressante à suivre, pas seulement en France, mais aussi à Bruxelles, où dès début 2022 se posera, une fois de plus, la question d’un nouvel renouvellement de l’autorisation de mise sur le marché des herbicides à base de Glyphosate, avant leur arrivé à expiration.

Pour le moment, les seules réclamation portées en justice émanent d’applicateurs de cet herbicides, des cultivateurs en contact directe avec celui-ci , notamment aux États-Unis, atteints de cancers, où la reconnaissance de l’implication du glyphosate , par deux tribunaux, en Californie, certes en première instance, a déclenché une avalanche de dépôts de plaintes.

Le doute pèse encore sur les risques encourus par les consommateurs de produits agricoles provenant de terres traitées au glyphosate, il est trop tôt pour le savoir.

Tags

Judex

Judex est un juriste de la vielle école qui a fait sienne la maxime du professeur Léon Mazeaud, son président de thèse de doctorat , "Que le droit ne s’apprend pas mais se comprend "  en ajoutant " à la condition d’avoir, si possible, l’intelligence du droit "

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer