InfosRéflexions
A la Une

L’arrière cuisine est moins bonne

Ça tournait vinaigre entre eux. Pourtant, tout avait bien commencé.

Le premier de cordée fraîchement élu, avait cru acheter la belle d’un poste honorifique qui devait avoir l’avantage de l’éloigner loin de terre France.

Mais, la mayonnaise n’a jamais pris.

Comme par magie, mais normal selon les scientifiques, les deux pôles ont envoyés des signes contraires.

L’attraction n’a pu se faire.

Une deuxième fois, la belle divorce d’un président ou futur.

Ainsi, elle va retrouver sa parole qu’elle n’avait jamais vraiment perdue à en croire les raisons de son lynchage.

Mais il ne sera pas médiatique tant les journaleux savent la matière en suspens.

Vivement les présidentielles ; et curieusement comme l’illuminé, ils pensent tous les deux pareils : les municipales c’est du pipi de chat.

Eux comme des coqs bien assumés, ils ne s’en mêlent pas malgré les inévitables demandes en concubinage.

La reine Maire de la capitale veut rester dans son fauteuil, ce qui est légitime.

Mais pour se faire, elle tente de se débarrasser d’individus concurrents ayant les mêmes envies de vert qu’elle.

Alors, elle siphonne, elle siphonne sans vergogne comme un coucou le ferait d’autres nids.

Les électeurs vont-ils choisir l’original ou celle qui a le bonus d’avoir commencé à faire ? Pour elle peut-être le proverbe en dicton : « En mars et ça repart ».

Super chouette, la création d’entreprises a explosé, 815 000.

Mais, il s’agit en fait d’entreprises universelles ou auto-entreprises pour la plupart.

Et, lorsque l’on sait que ces entreprises tiennent vaille que vaille 3 à 5 ans, sans parler vraiment du chiffres d’affaires (revenu moyen 850€/mois), et des non créations d’emploi, peut-on vraiment s’en féliciter ? Oui pour les patrons qui obtiennent facilement des départs à l’amiable et Pôle emploi qui a à payer moins de monde.

Quand au gouvernement, il peut faire son cocorico en annonçant une embellie sur le marché du travail, moins de chômeurs et une fausse économie en trompe l’œil de gens qui ne se portent pas mieux.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer