CommuniquésOrganisationRéflexions

Largo double sa capacité de production

Largo, acteur industriel 100 % français du reconditionnement de produits high-tech, double la capacité de production de son usine basée à côté de Nantes. Grâce à l’agrandissement de son usine et à d’importants recrutements, le reconditionneur nantais passe ainsi d’une capacité de 13 000 produits reconditionnés par mois à fin 2021 à 25 000 d’ici fin 2022.

Doubler la capacité de production en appareils high tech reconditionnés en misant toujours plus sur le circuit court

Premier reconditionneur français à automatiser une partie de son outil industriel, Largo affirme son statut d’acteur industriel de référence du reconditionnement high tech avec l’agrandissement de son usine française et la diversification de sa gamme de produits.

Portée par une croissance fulgurante de son activité avec un chiffre d’affaires multiplié par 14 depuis sa création en 2016, l’entreprise vient de terminer les travaux d’extension de son site de production à Sainte-Luce-sur-Loire, près de Nantes. Concrètement, l’opération a consisté à augmenter la surface totale de l’usine de 43 %, permettant d’atteindre 1 000 m2 au total. Cette extension permet à Largo de doubler la capacité de production d’ici la fin de l’année pour atteindre 25 000 produits reconditionnés par mois, en maintenant un niveau de qualité irréprochable sur l’ensemble de ses produits.

La société nantaise a investi près de 500 K€ afin de gagner à la fois en efficacité et en autonomie, tout en s’inscrivant résolument dans une démarche éco-responsable. Pour cela, en complément de l’optimisation de sa capacité de production, son objectif est de développer au maximum son canal d’approvisionnement en appareils high tech en circuit court.

Ainsi, l’entreprise travaille en collaboration avec les opérateurs téléphoniques et les entreprises afin de récupérer toujours plus d’équipements auprès des Français et éviter de les faire venir depuis l’étranger. Un outil de reprise développé par Largo est actuellement en cours de développement.

Une usine élargie et une diversification de sa gamme de produits reconditionnés

L’un des changements majeurs de l’évolution de l’usine de Largo, réside dans l’ajout d’une ligne de production spécifique afin de diversifier sa gamme de produits. Aujourd’hui tourné à 80 % vers le reconditionnement de Smartphones, le reconditionneur nantais souhaite proposer une part croissante d’autres appareils plébiscités par les consommateurs. L’industriel va reconditionner davantage d’ordinateurs portables et tablettes, tout en intégrant de nouveaux produits tels que les écouteurs sans fil, les montres connectées, les écrans et les casques audio.

Grâce à une superficie étendue de près d’un tiers supplémentaire, Largo inclut désormais à son outil productif un espace dédié pour le polissage des écrans ou des châssis, permettant d’enlever les rayures du téléphone et un espace de stockage plus important pour ses produits de diversification.

Des recrutements à venir pour occuper les nouveaux postes

Afin de suivre ses ambitions et de répondre à la forte demande en produits reconditionnés high tech (Smartphones, tablettes, ordinateurs, airpods et montres connectées), Largo ajoute 75 % de postes supplémentaires. Les recrutements sont en cours et portent tout particulièrement sur les postes des quatre pôles clés « réception & grading », « diagnostic », « réparation » et « qualité & nettoyage ».

La première étape du processus de reconditionnement consiste à réceptionner les produits, effacer leurs données, mettre à jour la dernière version de l’OS et attribuer une note esthétique (bon plan, bon état, très bon état). S’ensuit la phase de diagnostic, durant laquelle les appareils sont soumis à une batterie de tests sur plus de 37 points de contrôles réalisés par les opérateurs experts formés par Largo. D’autres opérateurs spécialisés interviennent ensuite afin de réparer les pièces et fonctionnalités qui nécessitent une intervention, de niveau 1 (écran cassé ou remplacement de batterie usagées) et/ou de niveau 2 (micro-soudure sur carte-mère).

Les équipes sont épaulées sur la phase de diagnostic par les Robots eTASQ Motion personnalisés en co-construction avec Ponant Technologies, capables d’effectuer des tests précis et rapides sur Smartphones incluant des fonctions du toucher, de la vue et de l’ouïe et retirant toute notion de subjectivité.

Nadia Lefevre, Directrice de production de l’usine se félicite de ce nouvel élan : « Après 3 mois de travaux, Largo entre dans une nouvelle dimension et accroît son empreinte industrielle au service de l’économie circulaire. Face à un vrai engouement sur le reconditionné, le doublement de la capacité de production va nous permettre de répondre à la demande de nos clients, toujours plus nombreux. »

A propos de Largo :

Créé en 2016, Largo est un Groupe fondamentalement engagé dans l’économie circulaire. Avec près de 61 collaborateurs basés à Nantes, Largo reconditionne des Smartphones, des tablettes ou des ordinateurs portables. Positionné sur l’ensemble de la chaîne de valeur, du sourcing au reconditionnement jusqu’à la distribution, Largo ambitionne d’être l’acteur de référence du reconditionnement responsable. Précurseur en matière de transparence, Largo a investi en 2018 dans un outil de production perfectionné qui lui permet d’optimiser ses process et la qualité de ses produits.

Entièrement internalisé en France, le site de reconditionnement offre une maîtrise de chaque étape clé : réception, tests, réparation, contrôle qualité et SAV. Depuis sa création, Largo a déjà reconditionné plus de 220 400 Smartphones et réalisé un chiffre d’affaires de 17,6 M€ en 2021.

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page