Réflexions
A la Une

L’amitié, c’est comme les promesses…

C’était un auto proclamé artiste qui avait fait un peu de son temps à l’heure de son printemps.

C’était un ami, du moins je le croyais, à qui nous avions ouvert notre porte.

Lui a fermé la sienne, sans rien en dire.

Il avait, sans doute, à son goût, trop pressé le fruit.

Il m’avait fait croire qu’il était de gauche, de cette gauche sincère, qui se voulait solidaire.

Mais, comme les coucous, en fait, il ne faisait qu’investir le chez les autres pour se trouver être chez lui.

Il ressemble, en fait, étrangement, à ces types cousus sur mesure des hautes écoles qui ont investi les lieux de pouvoir de la mutualité pour la laminer au seul profit du capitalisme, et, pas accessoirement, aux leurs.

Il ressemble, en fait, étrangement, à ces types, narcissiques, hautains que je suis plus fort que toit tu te pousses que je prenne ta place.

Et la gauche, la vraie, la pure, la sincère, s’en est allée ruinée, allant tenter chercher résistance dans des courant asséchés.

Ne sachant plus quelle place publique investir puisque leurs soi-disants amis d’hier ont décidé de tout vendre les bijoux de famille au profit des déjà riches et puissants.

Mais, pour que je m’en souvienne, cela avait déjà commencé en 68 où un rouquin passait bien dans le peu de média présent.

On sait bien ce qu’il en advint.

Ces étudiants, diant, diant, s’étaient rendu aux portes des usines non pas pour retrouver leurs frère ou pères, mais pour faire sortir les ouvriers de leurs pères et mères et famille héréditaires.

Et une fois le canon sonné, le calme retrouvé, chacun s’est retrouvé chez soi comme avant.

L’étudiant, diant, diant, a pris la place de ses parents, l’ouvrier s’est retrouvé encore plus pauvre qu’avant de s’être fait une fois encore roulé dans la farine.

Il a perdu ses illusion d’un monde meilleur, plus solidaire..

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.