Réflexions
A la Une

L’âge d’or pour pas tout le monde

Toujours prêt à se tirer une balle dans le pied. Un journaliste chroniqueur animateur liste des noms de sportifs et croit écorcher l’un d’eux. Alors, il dit qu’il va le faire à la française.

Ha bon, j’étais sur une chaîne étrangère à notre si beau pays des droits de l’homme… L’ancien saigneur du Bourbon n’était pas économe de l’énergie utilisée pour faire manger français ses invités copains.

Comme il n’y a aucun doute sur l’utilité de cette action, il devra, juré promis, craché, rembourser sur ses derniers jusqu’au moindre centime de ses dépenses professionnelles.

Demandera-t-il à ses ex invités de mettre la main à la poche ? Peut-être que certains feront la fine bouche.

Mais certainement que les travaux effectués dans son logement de fonction seront nickels.

Il reste en poste malgré que, pourquoi pas pas.

Par contre cet homme droit n’a pas hésité une seconde pour prier à son adjointe de prendre la porte puisqu’elle occupait un logement social indigne de son nouveau statu.

Décidément, l’été ne ramène rien de bon à l’illuminé.

On a commencé à enlever son énergie fossile aux véhicules à moteur, désormais, on élèvera l’air aux pneus.

Un petit tour de roue pour le transport, une grande marche pour le genre humain.

Une autre très bonne nouvelle : un cycle de 121 mois sans bouleversement dans l’économie d’Outre Atlantique.

Certains en sont même à penser se retrouver à l’âge d’or d’antan.

Tant pis pour les malchanceux qui, pendant ce laps de temps, sont du mauvais côté du tourbillon des inégalités qui ne cessent de s’accroître.

Ces dommages collatéraux devraient voir ruisseler sur eux les prêts gouvernementaux à taux négatifs qui fait dire au nouveau patron du Fmi que les états doivent en profiter à plein pour investir.

Il vient ainsi en pleine collision avec se frapper avec les demandes et alertes sans cesse renouveler de la cour des comptes de cesser de vivre à crédit.

C’est vraiment difficile de parler entre gens du beau monde ayant chacun leurs intérêt pas toujours compatibles avec leurs citoyens.

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer