InfosRéflexions
A la Une

La roue tourne trop vite

Le monde va vite, trop vite, devenant difficile de s’adapter.

Chaque jour son lot d’emplois broyés par les finances, par le numérique qui veut prendre place partout.

Ainsi, les métiers disparaissent au fur et à mesure de son étendue.

Mais, il y avait encore temps prendre un virage pour retrouver emploi ; souvent, hélas, en-deça du précédent.

Tenez les anciennes dactylos ont été détrônées par un logiciel permettant à leurs anciens commanditaires d’écrire nettement sans elles.

Et les choses s’accélèrent, bientôt il n’y aura plus de caissière, déjà les banques ferment guichets puisque la toile s’ouvre en grand marché commercial.

Bien sur, sur une décennie, des emplois resteront.

Mais, tout de même tout le monde ne peut être barbier surtout de Séville ou livreur de plates-formes internet.

Encore l’idée folle de devenir patron.

Car Patron veut dire UN, alors si tout le monde s’y met.

Et que deviendront ces gens sans emploi comme naguère leurs ancêtres sans pain ? S’il ne peuvent survivre, ils le feront savoir et ce sera bien pire qu’en 1789 ou révolution chinoise, voire les migrations actuelles en quête de nouveaux espaces plus libres, accueillants.

Pour calmer les douleurs naissantes, chacun aura besoin de satisfaire ses besoins plus décuplés que naguère : le progrès ne profite pas à tous de la même manière.

Pour cela un seul moyen sauf à générer une assistance sociale généralisée, Le Revenu Universel.

Le RU nous changera du Rsa qui rend esclave sans profit de liberté.

Lorsque l’on est à la merci de tous, on n’en a pas vraiment envie d’en profite pleinement.

Comment payer ce fameux LRU qui promet d’être beaucoup plus coûteux que tout ce qui a existé jusqu’alors.

Bien sur une partie serait pris sur les capitaux non utilisés des régimes sociaux dont on aurait plus besoin (et ses chômeurs en prime).

Une autre partie serait compensée par une marge augmentation des produits importés.

C’est certain, notre export pourrait en prendre un coup, mais pour lui, une baisse en conséquence de la Tva pourrait y faire.

Réfléchissez bien !

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.