Accueil / Pourquoi / La Sécurité Routière a encore du boulot

La Sécurité Routière a encore du boulot

route1101Sans être un conducteur exemplaire, mais en existe-t-il, j’essaye de respecter au mieux le Code de la route, surtout s’il en va de ma sécurité.

Je ne veux pas parler, une fois encore, du respect approximatif des feux rouges dans une ville comme Paris, mais de la vitesse sur Autoroute.

Il faut reconnaître que par temps sec, il y a de moins en moins de fous du volant roulant à des vitesses excessives.

Mais, ce que j’ai vu hier est hallucinant.

Hier, en début d’après-midi, sur les 60 derniers kilomètres de l’autoroute A6 à péage, il pleuvait à verse, la route était détrempée.

Dans ces conditions comme l’oblige le Code de la route, je roule à 110 km/h et j’allume mes phares. Et pour être certains de ne pas dépasser cette vitesse, j’utilise le limiteur (bien plus pratique que le régulateur. Le régulateur stabilise la voiture à la vitesse indiquée, alors qu’avec le limiteur, on utilise normalement l’accélérateur mais la voiture ne peut pas dépasser la vitesse indiquée).

Environ ¼ des voitures roulaient tous feux éteints, sous ces trombes d’eau ce n’est pas une très bonne idée. Si les phares ne servent à rien pour voir, ils permettent d’être vue. Ce qui n’est pas inutile.

Certains allaient au-delà d’allumer leurs phares, ils avaient – également – les perces brouillard. Ce qui n’est pas utile lorsqu’il n’y a pas de brouillard et pas recommandé sous la pluie, ça crée des réverbérations.

Mais, le plus grave est la vitesse par temps de pluie sur autoroute (très) mouillée. Je roulais, tranquillement, à 110 km/h sur la voie de droite. Sur 60 kilomètres, donc pendant plus d’une demi-heure, je n’ai pas vu un seul automobiliste respecter cette limitation de vitesse.

Il n’y avait pas énormément de circulation, mais je me suis fait doubler – sous des gerbes d’eau, à des vitesses au moins égales à 130 km/h par toutes les voitures.

Pourtant, sur 60 kilomètres, le temps perdu en roulant à 110 km/h au lieu de 130 km/h est négligeable. Il faut 28 minutes à 130 et 33 minutes à 110 soit 5 minutes.

Est-ce sa vie et celle de ses passagers ne vaut pas la peine de perdre quelques minutes au lieu de perdre la vie ou pire de survivre handicapé ou avec la mort de ses passagers ou d’autres automobilistes sur la conscience.

Les distances de freinage, les risques de dérapage sont plus importants sous la pluie et sur une route trempée que par temps sec. Ce n’est pas pour rien que la vitesse est limitée à 110 au lieu de 130 sur autoroute lorsqu’il pleut.

Il faut que les automobilistes réfléchissent et qu’ils arrêtent de croire qu’ils sont dans la toute-puissance avec un volant entre les mains. Non, les accidents ce n’est pas que pour les autres.

Lorsqu'il pleut à verse, sur autoroute, à quelle vitesse roulez-vous ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.