Accueil / Politique / La messe est dite

La messe est dite

Notre Seigneur, après nous avoir fait lanterné quelques 3-4h, mais il est seul maître de son agenda – ceci dit, s’il lui arrivait de vous convoquer, ayez l’audace d’en faire autant rien que pour voir – a désigné son 1er dont personne ne savait qu’il arriverait, rien n’avait fuité surtout pas venant du camp de ce dernier.

Maintenant, c’est clair, mais qui pouvait encore en douter, cette gauche ne penche plus à droite, elle y est vraiment, c’est d’ailleurs ce qu’a dit ce légitime dans sa courte allocution au moins à trois fois : « vous êtes de gauche, je suis de droite ».

D’ailleurs, le petit grand secrétaire d’un parti en déconfiture se réclamant de la gauche, a acté cette nomination en déclarant qu’il est certain désormais, qu’il fallait une gauche au parlement.

C’est drôle, lui qui a tellement soutenu son représentant sorti vainqueur d’une primaire qu’il avait organisée.

Bon, le coup semble réussi puisqu’il se dit dans les rangs qu’au moins une vingtaine de dissidents de droite acteraient pour cette future majorité plurielle à sens unique.

Bientôt nous allons apprendre que l’extrême droite se regroupe avec la droite extrême.

Et comme le quatrième des élections n’a pas renoncé – et pourquoi donc, – se réclame, sans faire de pub, d’être le seul représentant de la gauche ; l’équilibre n’en sera que plus certain.

J’adore entendre un ex d’un autre parti exsangue qui s’est fait virer par un plus méchant que lui ayant chuté, mais chut, employer les termes d’une perdante pour qualifier le futur pluriel d’un gouvernement d’avenir.

En attendant, mon voisin, un mec bien, a cru devoir accepter un plan social, prévoyant, entre autres, une belle formation dans une grande école supérieure, attend toujours désespérément un poste à la hauteur du diplôme obtenu.

Il a seulement oublié qu’il n’y a que 4 millions de chômeurs déclarés et 350 000 postes nouveaux de créés ; cherchez l’erreur.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*