Accueil / Infos / La cryptomonnaie Paypite ambitionne d’unir tous les francophones

La cryptomonnaie Paypite ambitionne d’unir tous les francophones

A l’occasion de la Journée Internationale de la Francophonie du 20 mars, la cryptomonnaie francophone Paypite dévoile son ambition : unir tous les francophones dans le monde en créant une monnaie et des services associés.

Vincent JACQUES, fondateur et président de l’Association Paypite, explique « Dès notre lancement en janvier 2018, le Canada est rapidement devenu le troisième pays en termes de membres, derrière la France, la Belgique et devant la Suisse. Nous sommes particulièrement heureux de constater l’engouement à travers le monde que suscite notre cryptomonnaie francophone et que le Canada fasse partie des premiers pays à adhérer à notre projet. C’est pour nous le symbole d’un pays défenseur et militant de la francophonie depuis toujours. »

Qu’est-ce que la paypite ?

La paypite est une nouvelle monnaie virtuelle (ou cryptomonnaie) qui s’échange en dehors

des réseaux bancaires traditionnels : moins d’intermédiaires pour plus de transparence, de rapidité, de sécurité, et surtout des transferts d’argent à moindres frais. Le code de la paypite est en open source, basé sur la blockchain Ethereum, ainsi quiconque peut le consulter et en vérifier la solidité.

Créer l’union de la communauté francophone

Aujourd’hui, la langue française est la deuxième langue officielle dans le monde après l’anglais, et la cinquième langue la plus parlée. Au Canada, plus de 4% de la population est francophone, de langue maternelle. Une représentativité qui explose au Québec, où 79% des 8 millions d’habitants sont francophones .

Et sur le globe, la francophonie représente plus de 274 millions de personnes, réparties sur tous les continents. En 2050, elle va grossir et atteindre 700 millions de locuteurs, soit 1 personne sur 13 !

L’ambition de Paypite est de devenir la monnaie de référence entre francophones afin que la francophonie ne se résume pas uniquement à parler français mais permette de faire circuler les cultures, diffuser les savoirs et encourager les collaborations. À l’heure où les frontières ont de moins en moins de sens, la monnaie ne doit plus être un rempart aux échanges. La création d’une monnaie commune, la paypite, permettra de simplifier et d’intensifier les échanges de la communauté francophone.

L’objectif de Paypite est donc de sortir les monnaies virtuelles d’un monde d’initiés en les rendant accessibles à tous via une expérience utilisateur très fluide. En parallèle, plus qu’une simple cryptomonnaie, Paypite a pour ambition, via les services proposés autour de cette monnaie, d’être un véritable outil utile au quotidien pour les francophones.

Parmi les services Paypite à venir :

  • Envoi d’argent à l’étranger à prix coûtants : la paypite permettra d’envoyer de l’argent à l’étranger rapidement et avec des frais très réduits, que ce soit à des partenaires professionnels, à des amis ou à la famille.
  • Carte de crédit Paypite : une carte de crédit sera adossée à chaque portefeuille en paypites afin d’effectuer tout type paiement et de retirer de l’argent liquide dans les distributeurs.
  • Paiement dématérialisé : quel que soit le pays, Paypite permettra de payer facilement les commerçants ou amis via QR code, email ou SMS.
  • Microcrédit : dans le but de mener des projets bénéfiques à la communauté francophone, l’Association Paypite organisera l’attribution de microcrédits aux entrepreneurs, artisans, agriculteurs de régions en voie de développement, afin de favoriser l’essor économique des pays concernés.
  • Plate-forme de mise en relation : l’objectif est de mettre en relation les francophones du monde entier, que ce soit pour du prêt ou la vente d’objets ainsi que la possibilité de trouver des prestataires ou clients.

Les paypites peuvent être achetées via le site de l’association dans les limites des montants disponibles.

Le nombre de paypites disponibles sur le marché est limité à 274 millions (correspondant au nombre de francophones dans le monde). Chaque francophone peut d’ailleurs demander à ouvrir un portefeuille en ligne et recevoir ainsi une paypite gratuite par personne (limité aux 10 000 premiers inscrits).

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.