Accueil / Réflexions / La cote des bons progresse

La cote des bons progresse

Un chef de coureur qui se dit vendéen est fier d’avoir trouvé refuge dans son fief.

Il dit aussi être heureux d’être simple en son manoir rêvé accueillant en toute majesté de bon aloi ses salariés avec plein de champagne en chambre fraîche (les frigos ne sont faits que pour les petits qui n’ont pas de savoir ou de place).

En France, l’on sait bien que l’égalité est de rigueur, c’est d’ailleurs inscrit sur le fronton de certains bâtiments républicains, à côté de Fraternité qui a été relancée par le Conseil Constitutionnel.

Pour la liberté, elle est de droit de l’homme, pas forcément de tous les français.

D’ailleurs, l’une du bac passé en Major avec une moyenne de 20,32 sur 20 – non, il n’y a pas de couac – attend toujours avec quelques milliers des autres nouveaux d’être acceptés dans de bons établissements recherchés sur parcours sup!

Mais ouf, l’égalité des élites est respectée puisqu’il ne s’agit que d’une d’Outre mer qui aurait la prétention de prendre chaloupe pour se rendre sur nos plages privées après avoir fait une recherche marketing des meilleurs endroits à fréquenter.

Boutons ces presque gueux qui auraient la prétention du haut de l’échelle sociale économique et libérale qui seraient bien capable, si l’on n’y prend garde, d’y arriver alors que les gueux tout court feront tintin, tralalalère…

Ces fous d’Allah, qui est un dieu comme les autres, croyaient faire souffrir et pensaient que tuer des innocents allaient favoriser leur expansion.

Mais ils n’ont pas compris, au contraire, la force, la volonté de vie des personnes qu’ils voulaient atteindre.

Ainsi, les médecins qui s’occupent des enfants traumatisés d’être attaqués par des lâches, vont mieux comprendre le pourquoi du comment et favoriser une meilleure sortie.

Mais, ces imbéciles eux n’auront aucune porte de sortie que ce soit ici bas sur une terre qui est belle avec ou sans eux, et surtout avec d’autres en religion plus pacifique et tranquille.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.