Accueil / Politique / Justes riches

Justes riches

Pour justifier l’injustifiable des actes de son client criminel, l’avocat en charge du dossier, déclare que tout le monde n’a pas la chance de naître orphelin.

Pas sûr que ce soit l’avis desdits orphelins ou laissés pour compte à l’assistance publique tant il est difficile de se construire sans référent.

Bien entendu, et aucun do ne vous contredira, les parents peuvent être lourds parfois.

Mais il est néanmoins plus facile de se battre contre un existant plutôt que contre le néant, qui vous laisse béant devant un vide sidéral.

Tenez par exemple, le parti socialiste vend ses bijoux de famille, il paraît que son ex-père s’en trouve chagrin.

Savez-vous que sur sa dépouille, pas moins de 4 candidats se sont déclarés pour prendre la place de l’intérim ? Sur qu’avec une telle vente, il y a encore de quoi faire son beurre.

Mais pourquoi sautez ainsi du coq à l’âne, c’est que les locaux de Solférino ont été vendus aux avocats.

Pour continuer, l’impérieux a voulu contester un des articles que je n’ai pas commis alors qu’il n’avait pas été encore publié qui de toute façon n’aurait pas été lu par lui et ej m’en serais mieux porté.

Oui, m’a fait-il savoir de la grande hauteur de sa galerie des glaces à lui en son palais républicain dont il entend bien changer le patronyme pour faire la nique à ceux qui voudraient en faire autant de leur parti pris, il aimait les gagnants, les créateurs de richesses.

Et  il me demandait, droit dans les yeux qui le piquent, et droit dans ses bottes prises à celui qui n’a jamais voulu se découvrir, seriez-vous par hasard pour la seule pauvreté qui ne récompense jamais ceux qui fait tant d’efforts pour en sortir, il est normal qu’ils s’enrichissent de leur travail.

Oui, mais voilà, lui répondrais-je si j’en avais le temps et l’argent, ceux-la gagnent en prenant sur plus faibles qu’eux qui n’ont aucune chance puisque les règles du jeux les favorisent et, d’ailleurs, la majorité ont bien profité de la fortune de leurs pairs.

A l’assaut mon pote..

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.