Accueil / Politique / Juppé ou Fillon : conséquences sur le second tour de la présidentielle de 2017

Juppé ou Fillon : conséquences sur le second tour de la présidentielle de 2017

france2211Vous allez me dire, il est peut-être un tôt pour parler du second tour de l’élection présidentielle de 2017, alors qu’on ne sait pas qui sont les candidats.

Vous avez probablement raison, mais on peut faire de la prospective.

Il est clair qu’avec ce qui s’est passé aux États-Unis, un homme d’affaires milliardaire candidats aux primaires des Républicains (on ne sait pas pourquoi), qu’il gagne. Puis qui gagne l’élection présidentielle et les Américains se retrouvent avec Donald (Trump, pas Duck) à la Maison Blanche.

En aparté, pour son lieu d’habitation, sa femme ne semble pas vouloir quitter New-York et peut être que Donald Trump ne voudra pas n’ont plus s’installer à la Maison Blanche. Se sera une première aux Etats-Unis.

On verra.

Pour l’élection en France, effectivement, tout est possible, on pourrait avoir Macron à l’Élysée ou un autre « blanc-bec » de la politique, mais je n’y crois pas trop. Les Français sont plutôt des électeurs conservateurs donc peu aventuriers.

Je pars de cette idée, il faut bien partir de quelque part, avec un prochain président PS ou les Républicains.

Dimanche prochain, nous saurons si le représentant de Les Républicains est François Fillon ou Alain Juppé.

Et je crois, que ce choix risque de changer la donne pour le deuxième tour de l’élection présidentielle de 2017.

Depuis des semaines, on peut lire, que Marine Le Pen (doit-on ajouter son nom de famille, il n’est pas sur ses affiches de campagne, juste un Marine et en dessous Présidente, avec une rose bleue entre les 2 lignes) sera au second tour (peut-être même en tête lors du premier tour).

Avec face à elle, quel candidat : Les Républicains ou PS ?

Mais, voilà, Fillon et Juppé n’ont pas le même programme et je crois que ça peut tout changer.

Si Alain Juppé est élu Dimanche, il a dans les 15 points de retard sur François Fillon, le retard semble difficile à combler, mais tout est possible, surtout avec un corps électoral totalement inconnu. Alain Juppé est centre droit, donc les Français vraiment de droite, où voulant voter à droite, ne se reconnaîtront peut-être pas dans ses idées.

Résultat, si Alain Juppé est le candidat Les Républicains, les Français de droites pourraient être tentés par Marine Le Pen, lui permettant d’atteindre le second tour.

Par ailleurs, Alain Juppé pourrait attirer des électeurs centre gauche, marginalisant le PS. Et se retrouver face à Marine le Pen au second tour et naturellement gagner.

Par contre, si François Fillon gagne Dimanche, sa politique est plus à droite, pas du tout au centre. Les Français de droites ou voulant voter à droite risquent de détourner de Marine Le Pen et voter François Fillon.

Par contre, il ne prendra pas de voies du centre ou de la gauche. Les électeurs centre droit seront tentée par le PS, même si Bayrou se présente (aujourd’hui c’est un candidat marginal).

Résultat, François Fillon est assuré d’être au second tour (voies de droite + siphonage d’une partie des voies du FN).

Face à qui, c’est toute la question, ça dépendra du report des voies du centre et centre doit vers le candidats PS (et du candidat lui-même)

Mais également du siphonage des électeur de le Pen vers Fillon.

Donc un second Tour Fillon/Le Pen ou Fillon/candidat PS.

Si c’est face à Marine Le Pen, François Fillon sera élu, face au candidat PS, tout est possible.

Résultat, je crois que le représentant idéal de Les Républicains à la présidentielle de 2017, pour le FN se serait Alain Juppé, et pour le PS se serait François Fillon.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux
Pin It

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*