Accueil / Bibliothèque / Le jour où ça m’est arrivé de Martine Legrand chez Carnetsnord

Le jour où ça m’est arrivé de Martine Legrand chez Carnetsnord

Carnetsnords nous propose, de Martine Legrand, Le jour où ça m’est arrivé.

Martine Legrand a 62 ans et vit à Paris. Elle écrit entre autres pour le théâtre et anime des ateliers d’écriture.

« Je sors de la consultation. Appelle mon compagnon, c’est un cancer, appelle ma sœur, c’est un cancer. Je ne dis pas que je l’ai, je dis que c’est, qu’il y a, quelque part, ça. Je dis les mots et ne réalise rien, comme si ça ne me regardait pas. […] Je sais juste que j’ai ça, quelque part en moi, petite pierre anguleuse de mystère. »

Le cancer du sein concerne une femme sur huit, soit 12,5 % des femmes, un pourcentage important qui conduit les 87,5 % des femmes qui ne développeront pas cette maladie à vivre dans la crainte d’être concernée… un jour.

Cet ouvrage n’est pas un roman, c’est une histoire vraie, celle de Martine Legrand qui découvre qu’elle a un petit caillou de 4 mm dans le sein droit… c’est un cancer.

Comme par dédains, l’auteure appelle son cancer « ça ». Comme elle l’écrit « j’ai ça ».

Au fil des pages, Martine Legrand nous parle des gens qui l’entourent, des gens qui l’entourent, du corps médical, des examens, de l’attente des résultats, de ses questionnements, de ses craintes, jusqu’à l’intervention.

Ce n’est pas un ouvrage triste ou défaitiste, au contraire, c’est presque amusant… par moments. Mais la réalité est là. L’auteure nous raconte sa vie avec « ça », de manière à la pudique, mais sans rien nous cacher.

Cet ouvrage est un message positif pour toutes les femmes qui ont « ça » et celle qui ont peur un jour d’apprendre une mauvaise nouvelle et de devoir combattre « ça ».

À lire aussi par les conjointes pour mieux comprendre ce que leur conjointe peut vivre en ayant « ça » ou d’avoir « ça ».

Je trouve l’usage du mot « ça » par Martine Legrand très juste, comme pour ne pas donner prise au crabe, au cancer.

Pour vous procurer, Le jour où ça m’est arrivé, cliquer ICI

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.