Accueil / Politique / JO : 2024 ou 2028 ou rien du tout

JO : 2024 ou 2028 ou rien du tout

Après l’annonce, hier de la double attribution des jeux Olympique aux villes de Paris et Los Angeles, pour les jeux de 2024 puis de 2028… on pouvait crier victoire.

Paris qui n’avait pas accuilli les JO depuis 1924, allait les organiser soit en 2024, soit en 2028.

Mais … STOP !!!!

Seulement, c’était sans compter l’entêtement possible de Los Angeles et Paris, qui veulent absolument l’une et l’autre 2024 et certainement pas 2028. Et cela à juste titre.

Pour Paris, Emmanuel Macron et Anne Hidalgo seront encore là en 2024, ce n’est pas certains en 2028. Il y des raisons personnelles, mais sans importance.

Par ailleurs, et c’est le plus important, si les installations seront utilisables en 2024. Seront-elles encore satisfaisantes 4 ans plus ?

Los Angeles a les financements privés pour 2024, mais aucun engagement pour 2028.

D’où l’acharnement de ces 2 villes pour 2024 et en aucun cas 2028.

Le problème est que bien que le Comité Olympique, le CIO ait voté à l’unanimité l’attribution des JO d’été pour Los Angeles et Paris en 2024 et 2028, il faut que les villes se mettent d’accord sur l’année choisit.

Et le président du CIO, Thomas Bach, a été très clair. Si le 13 septembre à Lima, aucun accord n’a été trouvé, alors les villes perdront les JO et le CIO désignera une autre ville pour les jeux de 2024 et s’inétressera à 208 … plus tard !!!

Ni Paris, ni Los Angeles ne peuvent crier victoire, pour le moment si les « responsables » de ces 2 villes s’entêtent, et bien elles perdront.

Il faut nous interroger.

Si 2024 est à la portée de Paris en ayant la majorité des installations déjà prête. A-t-on les moyens d’organiser des JO en 2028 ? Car à ce moment tout sera à faire. Toutes les installations existantes seront de vieilles ruines.

Différent, je pense que Los Angeles se pose la même question. Les entreprises se proposant de financer les JO 2024, sont probablement des startups qui ont – actuellement – le vent en poupe et les moyens. Qu’en sera-til en 2028 ? Même de puissantes entreprises comme Facebook ou Google auront peut-être disparu. Tout va très vite dans ce domaine.

Enfin, le 13 septembre, c’est dans 2 mois.

Si j’étais les dirigeants de ces 2 villes, je proposerais un tirage à la courte paille. La ville gagnante à 2024 et l’autre ville renonce à 2028 et donc aux JO !!!!

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel.

En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles.

Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com).

Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*