Accueil / Politique / Jeux de Maux

Jeux de Maux

Sans dent, analphabète, fainéant, névrosé ; si vous en êtes atteint, ce n’est pas pour autant que vous étiez concernés dans ces beaux discours de beaux premiers de salle de classe privée.

Car, voyez-vous, ces gens-là ne s’adressent pas à vous : vous ne comptez pas pour eux.

Ils s’adressent uniquement entre-soi à distance car la vie est désormais mondialisée, il vous vous y habituer car ils en ont décidé ainsi.

Les seuls, hors de cet enclos royal, capable de comprendre la parole divine, de celui qui ne peut se tromper étant le premier des premiers au moins tout au long de son contrat de chantier à 5 ans, ce sont les patrons d’entreprise, Cac40 y compris, les propriétaires de logements locatifs ayant compris la nécessité de réduire leur loyer de 5€.

Les autres ne sont bons qu’à voter dans le bon sens commun d’une République qu’ils ont voulue sauve.

Il est conscient que cela fait beaucoup d’inclus pour les manifestations prévues.

Il l’a deviné, prévu, en conséquence le fait qu’ils battent pavé sous le bitume goudronné ne veut rien dire de plus qu’il a forcément raison.

La conséquence de tout cela est qu’il va accentuer son mouvement, se mettre en marche pour réaliser son programme imaginé par lui et approuvé par ses pairs financiers richissimes dont il entend renforcer les fortunes car comme le dit un beau patron de ce mouvement figé dans ses certitudes, ce n’est pas le carnet de commandes qui compte, alors fi la loi de l’offre et de la demande (encore plus l’inverse vice versa), c’est la confiance du chef d’entreprise de pourvoir agir comme il le veut dans le sens bien compris de ses actionnaires ou la valeur virtuelle de ses affaires boursières.

Déjà que tout était officieux, cela va devenir officiel, Patron va avez le droit d’utiliser votre droit de licenciement abusif comme vous le feriez en jetant vos marchandises atteintes d’une date de préemption toujours trop courte pour les techniciens trop proches du pragmatisme populaire et toujours trop longue pour les commerciaux toujours très proches de leur si cher patron ayant en commun le sens de leur portefeuille.

 

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*