Accueil / Réflexions / Jeune précarité ?

Jeune précarité ?

L’illuminé se la joue désormais humilité.

Il veut en être le champion du monde.

Pas du ballon rond, la place lui en a été prise.

De toute façon, son poste professionnel lui permet de faire croire qu’il en est, un peu sur les bords qu’il tente de déborder.

Pour revenir sur le jeu du tapis vert, il reprend son expression de 1ère de cordée.

Il ne manipule pas, il transforme, il a appris humble ce dont il s’agit.

1er de cordée n’est pas, n’est plus pour lui, l’homme (paritairement la femme aussi) qui emmène galvanise ses troupes jusqu’à leur mort sut le terrain.

Qui m’aime me suive, les autres crèvent sans gloire de m’avoir.

Non, il sait maintenant, d’une expérience certes encore jeune, qu’un vrai 1er de cordée, c’est celui qui guide, fait connaître un certain savoir-faire et le fait savoir en douceur, souplesse, permettant à chacun de s’exprimer, d’évoluer avec sa propre énergie et celle du groupe.

Un esprit d’équipe qu’il n’avait pas encore compris.

Loin, très loin du bravache qu’il tentait représenter.

Ainsi, sans le dire, contredire en quoi  que ce soit ce qu’il disait auparavant, l’expérience, la connaissance, la transmission sont données par des personnes sachantes ; qui ont de la bouteille quoi.

Un pas de deux de plus, et il va rappeler que les meilleurs, ceux dont la France a besoin, ce sot les retraités que jusqu’alors il avait de toutes ses forces de jeunot rejeté.

Mais cela, c’est sur le tableau, après l’excitation des loges pour Vip, après la sueur versée d’un spectacle rendu par d’autres.

Sur le tableau scolaire, cela fait une stratégie de gagnant dès lors que l’on veut faire réussir tout le monde avec tout le monde.

Mais, sur le terrain, ce sera une autre histoire, aura-t-i suffisamment de coffre, de volonté, de croyance en cette espérance lorsqu’il devra à  nouveau affronter ses petits copains de riches qui ne l’entendent pas ainsi.

Déjà les représentants sociaux lui ont rappelé que la baisse du chômage n’était que l’ouverture de la boîte à pandore de contrats journaliers en Cdd pour éterniser la précarité.

Alors il est ou pas champion de 1ère de cordée ???

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.