Accueil / Politique / Jamais content

Jamais content

Allez comprendre, ceux qui éraient pour sont désormais contre, et ceux qui étaient contre sont pour.

Il n’y a que les abstentionnistes qui demeurent droits dans leurs bottes.

Le 1er ministrable collaborateur de l’impérieux qui a pris sa décision le disait «  quel qu’elle soit, elle sera mauvaise ».

Histoire, encore une fois, de prouver que les gouvernements précédents étaient vraiment nuls, gloire au sien.

Lui faisait partie des pour chantres qu’il était de l’économie à tout va.

Mais, décidé de rester en poste, il a eu le courage de dire oui au non de son patron.

Mais il fallait que décision soit prise, les français vont aimer.

Les côtes de popularité vont grimper ; moment propice à revenir en arrière sur la promesse de ne pas créer de nouvel impôts.

Un dédit n’est jamais dit, ceux qui avait voté dans la majorité vont commencer à se poser des questions sur la légitimité du vote ; surtout s’ils ont déjà été contredit au sujet de la communauté européenne.

L’Ayraulport ne verra donc pas le jour comme d’ailleurs la prévision de 1965, hé oui, c’est comme tout, l’on vieilli, qui prévoyait, sinon elle ne portrait pas son nom, que la demande passagère serait à 6 millions, elle en est à 3,5 millions actuellement, et que le vieil aéroport de Nantes serait saturé dès 1985 alors qu’au jour d’aujourd’hui il ne l’est pas.

Mais les prévisionnistes ne s’appellent pas Mme Irma.

Bien sûr, cf plus haut, un vote c’est un vote, mais bizarrement il contredit une vaste étude faite avant refusant le projet à hauteur de 85 %… et une petite dernière pour les riches de revenus financiers qui voulaient continuer à bénéficier de la sécurité sociale sans rien payer.

45 000 d’entre eux ont été rappelés par la SS afin d’être taxés à hauteur de 8 % desdits revenus ; ils vont regretter l’ancien Isf… Mais pour un qui jurait promis craché si je mens, je vais en enfer, pas de nouveaux impôts durant ce quinquennat.

Il y a quelque chose qui pourri en cette belle France.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.