Accueil / Pourquoi / iPhone d’Apple et erreur 53

iPhone d’Apple et erreur 53

erreur530802Depuis quelques jours, on entend parler de l’erreur 53 qui bloque des iPhone, ce nombre 53 n’a rien de cabalistique, c’est une protection qui se déclenche pour… protéger les données sensibles du smartphone.

Il semblerait que cela concerne les iPhone 6 et 6 plus ayant eu un changement de lecteur biométrique (le bouton rond au bas des iPhone) par un réparateur non agréé par Apple et donc utilisant des pièces de rechange qui ne sont pas d’origines.

Ce blocage existe depuis les dernières mises à jour du système en version IOS9. Il ne s’agit pas d’un simple plantage lors de l’utilisation du lecteur biométrique, mais d’un blocage définitif du smartphone.

De prime abord, on peut trouver scandaleux qu’Apple ne permette pas de faire réparer son smartphone par qui bon nous semble.

Je suis d’accord c’est scandaleux, sauf qu’il ne s’agit de n’importe quelle pièce du smartphone, mais du lecteur biométrique, ce bidule qui permet de déverrouiller l’appareil et d’avoir accès aux données, aux moyens de paiement,…

Que je fasse changer mon écran ou la batterie par un réparateur lambda, où que je le fasse moi même (on trouve des kits sur internet) cela me semble normal, mais le lecteur biométrique ce n’est pas pareil.

En France nous ne pouvons pas encore payer avec notre iPhone, mais sur le mien j’ai stocké pas mal de choses et certains sites où je paye – simplement – avec le lecteur biométrique.

Je me demandais ce qu’il arriverait, si mon iPhone tombait dans de mauvaises mains. J’ai toujours pensé au risque de changer le lecteur biométrique par un lecteur « universelle » envoyant le bon code pour déverrouiller l’iPhone, pour payer, pour tout ce que l’on peut faire avec son empreinte digitale.

Et, a priori, Apple a pensé à ce risque et a mis en place le code erreur 53. Désolé pour ceux qui ont leur iPhone bloqué à la suite d’une réparation non conforme, mais je trouve ce code 53, très sympathique et rassurant.

Toutefois, il y a maintenant le risque que ce code puisse être contourné.

C’est une guerre permanente en ceux qui imaginent les protections et ceux qui les piratent.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.