Accueil / Réflexions / (In)tolérance

(In)tolérance

Vous avez sans doute regardé le denier film passé à la télévision la semaine passée.

Il était question des difficultés de deux jeunes ados d’assumer leurs sexualités, de leurs camarades d’accepter d’être différents, des adultes d’admettre que 1+1 ne font deux qu’en mathématiques primaires et de l’ensemble de la société de recueillir en parfaite égalité l’ensemble de ces citoyens quelques soit leur origine, leurs orientations sexuelles, leur religion choisie, leurs qualités, leurs défauts et bien d’autres choses encore.

Mais, savez-vous que cette fiction, qui fait refuser au père d’être, à la mère de douter, aux enfants, ados, adultes concernés empêcher de vivre pleinement leur vie, n’est pas que mais malheureusement reste le lot quotidien de tous ceux qui ne sont pas conformes, qui sont comme ils disent.

Et pourtant, si chacun acceptait de regarder autour de soi les différences de chacun, de l’autre de soi, il constaterait que la soi-disante majorité bien-pensante est à l’égal du gouvernement actuel : simplement en recherche d’un équilibre d’un mieux vivre ensemble.

Au fait hier c’était la fête des voisins, mais personne n’est venu et je ne suis allé vers personne ; sans doute la pluie.

Souvent, ceux qui lutte contre l’homophobie, le racisme, le fascisme, la peur de l’autre parle de tolérance ou d’intolérance.

Pourtant, je voudrais dire ici que Tolérance n’a pas sa place.

Car comment accepter le fait même que l’on tolère ce qui est normal ?

Non, on n’a pas à le faire, pas à s’excuser d’être comme un autre.

Par contre, ceux qui se trouvent vouloir refuser dans cet état de fait, ce sont eux qui sont dans l’intolérance, le déni de soi et de l’autre.

Peut-être ne sont-ils pas des malades mais tout simplement des individus en quête de sens, perdus dans leur solitude morale et intellectuel qui les jette dans un monde sécurisant qu’ils pensent à leur image jusqu’à la découverte de leur vrai visage…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*