Accueil / Réflexions / Internet gratuit

Internet gratuit

Que les choses soient claires : Internet n’est pas gratuit, ce n’est pas le monde de Bisounours, ce n’est pas une communauté non lucrative comme certains penseurs le pensent.

Tout d’abord, chacun de vous a peut-être remarqué que pour y avoir accès, il faut être en possession d’un ordinateur, tablette, smartphone ou tout autre objet qui peut s’y connecter ; et c’est payant.

Puis, il faut s’abonner  un fournisseur d’accès, et c’est payant.

Maintenant, parlons du contenu.

Pour la plupart, lorsqu’il y a gratuité annoncée, c’est pour faire fleurir sur votre écran multitude de publicités qui elles rapportent au propriétaire du site.

Ensuite, si vous utilisez à juste titre des logiciels libres, vous avez sans doute remarqué que, à chaque fois, il vous est demandé votre concours volontaire financier…

Lorsque ce n’est pas le cas, comme les sites dits sociaux, comment expliquez-vous que leur propriétaire soit aussi riche que Crésus battu par tant de concurrence ? Vos données sont utilisées par des entreprises qui les manipulent dans tous les sens pour faire ressortir à quel groupe vous appartenez et vous vendre ce que vous êtes sensés de voir acheter.

L’exemple le plus criant, et le plus caricaturale, est de voir s’afficher quasi instantanément une pub correspondant aux produits vendus et examinés sur un site donné.

La gratuité n’est pas donné, et c’est un petit scoop que je vous donne…

Tenez autre exemple, un article anodin d’une personne qui vous explique très sérieusement que si les femmes sont généralement plus petite que les hommes c’est que depuis la nuit des temps elle manque de fer – c’est vrai que le métier de maréchal ferrant est plutôt réservé aux hommes, mais passons, là n’est pas la question –  car la viande était réservée aux hommes.

Alors dites-moi pourquoi tout ce bordel comme quoi qu’il faudrait manger moins de viandes.

Serait-ce que les propagateurs de ce dogmatisme seraient vendus au féminisme qui souhaiterait tant que la femme soit l’égal (avec ou sans « e »?) de l’homme.

Comme cette femme qui a lancé sa théorie dans un livre qui lui n’est pas gratuit.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

----------------------

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*