Accueil / Réflexion / Ils verbalisent sans réfléchir

Ils verbalisent sans réfléchir

Je viens de me payer une contravention pour m’être arrêté 2 minutes (un Dimanche), en double file dans une rue déserte du 15ème arrondissement.

C’était juste le temps d’accompagner mon père au bas der son immeuble avec ses courses de la semaine.

Par ailleurs, les flics ne pouvaient imaginer que la voiture était stationnée, les feux de détresse ne prouvent rien, par contre la présence d’une personne à bord du véhicule (ma femme) est bien la preuve d’un arrêt et non d’un stationnement.

Mais, je m’en suis douté, lorsque je suis sorti de la voiture, j’ai vu arriver – au loin – une voiture de flics, j’ai d’ailleurs demandé à ma femme s’ils avaient fait une remarque. Même pas un arrêt, non, rien. Juste noté la plaque d’immatriculation pour verbaliser.

Donc, nous avons payé 35 euros pour un arrêt de 2 minutes, juste le temps de raccompagner un vieux monsieur.

Ce que je reproche, car ils ne pouvaient ignorer la présence d’une passagère dans la voiture, c’est leur manque de loyauté et de réflexion.

On voiture vide, même avec les feux de détresse peut rester là des heures, mais pas avec un passager.

La moindre des choses est de s’arrêter pour savoir ce qui se passe. Puisque passager il y a. La voiture aurait pu être en panne, la passagère malade, une bonne raison de s’arrêter. Après tout, c’est aussi leur rôle de venir en aide à des personnes en détresse, ça aurait pu être le cas.

Non rien, juste on note la plaque et on verbalise. Ceux là faisaient des rondes en voitures, mais il y a des villes où les flics restent leur cul sur une chaise à regarder des écrans de surveillance et à verbaliser totalement deshumanisé (1984 de Georges Orwell … mais dans la vie réelle).

C’est nul, mais je ne ferais pas de recours, ça ne sert à rien, de faire un recours face à des murs qui répondront NON.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Toujours indépendant, depuis plus de 30 ans, j’ai la chance d’avoir pu remplir de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement), coaching de groupe et individuel. En intervenant au sein d’entreprises, principalement, des secteurs de l’assurance, de la finance ou encore de cabinets d’actuariat, de conseil en rémunération, d’avocats qui m’ont permis de développer mes compétences professionnelles. Tout en restant consultant (si vous avez besoin d’un regard extérieur sur un projet, un problème, un questionnement, un audit ou tout autre,…), il y a une dizaine d’années j’ai découvert l’écriture … journalistique (avec https://notre-siecle.com et https://www.riskassur-hebdo.com). Ces 2 sites ont une fréquentation sérieuses (en nombre et en qualité), cela peut être intéressant à utiliser pour du référencement naturel (SEO). N’éhsitez pas à me contacter pour en savoir pour en parler.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com