Accueil / Réflexions / Ils se fichent de nous…

Ils se fichent de nous…

Il se sentait puissant à la tête de trois entreprises mondiales.

Mais, il n’aimait pas que le pouvoir l’argent aussi.

Beaucoup d’argent que 16 pauvres petits millions d’Euros officiels déclarés ne pouvaient guère satisfaire le grand homme.

Aussi, est-il convaincu d’avoir écarté quelques avoirs au fisc de la-bas.

Et ses copains de conseil se réveille de s’émouvoir le détournement d’actifs sociétal à titre privé.

Il réclame la couronne royale du souverain empereur qui risque d’être aussi vite déchu qu’il a été encensé dans les beaux quartiers.

En France, l’entreprise dont il avait été renommé démocratiquement à 64 ans dépassé constate effaré le dévissage de son action de13 %.

Lorsque l’on est requin en eau troubles, il faut se méfier de ses congénères.

Soit il y en a un de plus gros que vous, soit les petits se réunissent dans un groupe attendant sagement l’heure qu’ils entendent ne pas dépasser.

C’est royal, c’est capital, la dure vie du sérail financier à ok j’aime tes affaires.

Bon, à son âge la retraite ne devrait pas être trop difficile si maman accepte qu’il rentre à la maison dépouillé.

Espérons qu’il ne regrettera pas de ne plus bénéficier de la baisse des cotisations chômage dont il ne peut prétendre ni qu’il râlera devant la hausse de la Csg.

C’est nouveau pour lui, acceptera-t-il le changement ou fera-t-il son bon petit gaulois ? Des gilets jaunes qui obligent à porter pour passer, des automobilistes qui forcent les barrages.

Des images détournées sur les réseaux sociaux qui n’ont rien à voir avec les événements actuels.

Des propos racistes, homophobes de manifestants qui en prêtent pas à rire.

Et le gouvernement, en libre arbitre demande à chacun de prendre ses responsabilités.

Et lui, il n’en a aucune.

Aucune forte de pression forcenée sur les moins riches tout en enrichissant les plus riches qui n’en ont pas besoin sauf en idée de pouvoir ; toujours le même besoin.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.