Accueil / Réflexions / Il y a bon mauvais

Il y a bon mauvais

Les inégalités ne se sont pas aggravées, n’ont pas diminuées, cocorico.

Surtout à ne pas mettre en parallèle avec la croissance non contenue du luxe.

Sans doute, le ruissellement arrivera-t-il un jour jusqu’à nos caniveaux où se lavent avec remerciements tant de gens faisant désormais la queue pour un bout de trottoir non décoré par des pics ou autres joyeusetés.

Mais le G7 se réunit avec amour et tendresse.

Toutefois, le clown d’Outre Atlantique a eu un coup de chaud, ses services ont prévenu qu’il serait obligé de quitter les délices quelques heures plut tôt que prévu ; l’on ne sait pas si les heures se comptent en jour(s).

tout dépendra de sa résistance.

A la baronne d’Outre Rhin de déployer son charme puisque les autres dont notre Illuminé, rien qu’à nous, n’ont pas l’air de s’en soucier.

Mes voisins veulent installer des ruches chez eux pour aider à la (re)pollinisation des terrains.

C’est une excellente idée d’une bonne nouvelle.

Toutefois, lui ai-je fait remarquer quelques personnes âgées se trouvent dans notre résidence en collectivité.

Or, ce serait dommageable que l’une d’elle se retrouve comme cette dame de 90 ans piquée 200 fois par ces petites merveilles.

Même si c’était du jamais ils l’ont bien vu ceux qui ont tenté porté secours et se sont fait aussi agresser.

C’est sans doute pour cela que l’Illuminé a donné raison aux marchands et fabricants de pesticides car l’on connaît tout l’amour qu’il a dans son cœur vis à vis de ses aînés.

Enfin, peut-être une bonne nouvelle de voir ce qui est une vraie mafia non napolitaine, mais bien étrangère sévissant en France, s’être enfin fait prendre les mains dans les sacs tellement ils sont nombreux et ne s’intéressaient qu’à de faibles larcins mais en très grande quantité.

Ils en ont pris pour vingt.

Un peu de répit pour les habitants de ce pays sauf s’ils sont remplacés…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.