IdéesRéflexions
A la Une

Il n’y a pas plus de racistes que d’appels commerciaux…

Bien sur elle ne l’est pas. Ce n’est pas parce que au singulier il peut l’être que le groupe des forces de l’ordre est raciste.

Pourtant, il est certain d’être sur qu’il vaut mieux être blanc, valide, argenté que de couleur, à tendance noire, et d’une cité d’un quartier désargenté.

Le premier ira son chemin sans s’arrêter sauf au stop.

Les derniers qui le resteront auront bien souvent à prouver ce qu’ils sont s’ils s’avisent de sortir de leur quartier.

Il n’y a pas volonté généralisée d’agir ainsi, mais les habitudes étant, assorties d’une bonne technique apprise sur le terrain, que pour remplir les chiffres annoncés, mieux vaut contrôler des jeunes à tendance troisième génération d’immigration.

C’est en surveillant cette engeance en grand nombre que l’on trouvera plus simplement le loup dans la bergerie.

D’une pub qui dit que plus vous avez besoin de données à l’extérieur, plus vous avez besoin de protection.

Oui, mais voilà qui me dit que dans cette histoire il n’y a pas côté face M.Hyde et côté pile M. Jeckill ? Et comme que dirait Landru, il n’y a pas fumée sans feu.

Maintenant, on le sait, 1 salarié sur 4 se trouvant au bénéfice du chômage partiel était obligé de donner du temps de travail à leur employeur qui ne sont pas des voleurs profiteurs.

Le chantage était clair, 100 % du salaire serait donné (au lieu de 84%) si le salarié comprenait bien le besoin patronal.

 A Chambord qui (ré)ouvre car ce n’est pas qu’un restaurant, respect autant que peu se faire les gestes barrières de rigueur à ce jour.

Ainsi, pour qualifier un nouveau parcours prenant dans les deux sens le célèbre escalier, son patron directeur dit que ça marche… Marre de cette nouvelle technique a priori de marketing téléphonique : nombre d’appels bidons avec des N° qui semblent vrais uniquement destinés à savoir si vous êtes présents ou non téléphoniquement parlant.

Si oui, quelques après vous recevez un autre appel sur un N° commercial pour vous faire la grâce d’un tour d’un enfumage rappelant les méthodes du pied dans la porte pour vous obliger à écouter …

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.