Accueil / Réflexions / Il faudrait que Paris soit une ville propre et sûre

Il faudrait que Paris soit une ville propre et sûre

cigarette0110Après les excréments de chiens que les maîtres sont sensée ramassée, voici la lutte contre les mégots de cigarettes.

Tout cela part d’une bonne idée, c’est vrai qu’il serait agréable de se pouvoir se balader dans une ville propre. Paris, sans être une catastrophe n’est pas d’une propreté exemplaire.

Se déplacer dans Paris, en tant que piéton nécessite une certaine prudence et un certain avoir faire.

La principale préoccupation est de faire attention à sa sécurité, les risques peuvent surgir d’un peu partout.

Un piéton, à Paris (et ailleurs) doit toujours traverser en regardant à gauche et à droite, même si la rue est à sens unique. S’il est très rare de voir une voiture ne pas respecter un sens unique, les cyclistes peuvent arriver de n’importe où.

Mais, en parlant de cyclistes, il faut – également – penser à tous les bidules roulants sans moteurs ou avec des moteurs électriques (trottinettes, skate board, roller,…). Ceux-là circulent partout et principalement sur les trottoirs.

Toujours au sujet des engins roulants, mais à nouveau des voitures. Les piétons doivent faire attention aux sorties de parking des immeubles. Généralement, le conducteur grimpe les derniers mètres en accélérant, il se prépare – uniquement – à faire attention à la circulation mais certainement pas au piéton, qui bêtement, se trouverait sur sa sortie de parking (à lui).

Il convient, également de faire attention à l’état des trottoirs, le nombre de trucs qui peuvent dépasser ou de trous où l’on peut se prendre les pieds et trébucher est inimaginable.

Enfin, il y a une chose qui au-delà d’être inesthétique est dangereuse : les excréments de chiens. Il y a le désagrément de mettre le pied dessus, mais aussi le risque de glisser et de se casser la figure.

Si l’on voit des maîtres aimaient leur chien pour ramasser leurs excréments, ce n’est pas la majorité. Les services de voiries ne peuvent pas être partout, à nettoyer après la promenade de chaque chien. Il ne peut y avoir, non plus, un policier derrière chaque individu promenant son chien, pour l’inciter à ramasser ou le verbaliser.

Et maintenant, ce serait la lutte contre les mégots de cigarettes, qui se concentre aux pieds des immeubles de bureaux (où il est, naturellement, interdit de fumer), mais également au pied des arbres.

J’ai, dans certains pays, les fumeurs se promener avec un cendrier de poche à la main, l’utiliser pour y mettre les cendres, puis éteindre leur cigarette et conserver le mégot dedans.

Mais, en France, à Paris je n’ai jamais vu cela. Que vont faire les fumeurs de leurs mégots ? N’étant pas fumeur, je parle de cela en étant détaché du problème.

Et surtout, vu le nombre de mégots, on peut imaginer le nombre de fumeurs. Quelle est la probabilité pour un fumeur jetant son mégot au pied par terre d’être pris en flagrants délits ?

Il faudrait éduquer les fumeurs et leur donner de quoi conserver leurs mégots dans leur poche.

Car menacer de punir, sans avoir la possibilité de vraiment mettre à exécution cette menace (par l’impossibilité d’avoir un policier à tous les coins de rue) ne sert pas à grand chose.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.