Faits d'actualitéRéflexions
A la Une

Il est toujours là … un reconfinement nous guette

Il y a quelques jours le président Chinois avait annoncé tourner la page de ce coronavirus et qu’il n’y avait plus de propagation du virus. Raté, après la découverte de plusieurs cas, la Chine confine Ruili, une ville de plus de 200 000 habitants.

En Israël a décidé d’un reconfinement pour plusieurs semaines. En Europe centrale, Europe de l’Est le virus semble reprendre du poil de bête ».

En France, les contaminations repartent de plus belle dans le Nord, les Bouches-du-Rhône et la Gironde où des mesures sont mises en place sans être un confinement.

Le président du MEDEF, Geoffroy Roux de Bézieux, a beau déclarer qu’un reconfinement général sera un désastre économique, vu l’évolution actuelle de la propagation de la Covid-19, cela nous pend au nez.

Aujourd’hui les entreprises, les écoles imposent des mesures barrières et les font respecter au mieux, ce n’est pas le cas dans le cadre amical et familial qui deviennent d’importants foyers de propagation de ce coronavirus.

Effectivement, si les personnes fragiles font plus attention qu’au mois de mars / avril, le virus se propage dans les autres strates de la population, avec le risque de contaminer les personnes fragiles, tout simplement lors d’un repas familial ou amical.

Par ailleurs, il ne faut pas croire que la jeunesse protège de tout. Même jeune, on peut avoir une faiblesse organique inconnue et la Covid-19 peut engager le pronostic vital.

Je comprends les jeunes, à la sortie de l’école, on aime bien se retrouver pour prendre un verre ou simplement « papoter » au coin de la rue, bien entendu sans aucun respect des mesures barrières.

Par ailleurs, à certains endroits les mesures barrières ne sont pas totalement respectées et c’est juridiquement légal, ce sont les cafés et les restaurants. Les masquent tombent et pourtant le virus est bien là.

Que faut-il faire ?

  • Rien, et attendre une immunité collective, elle arrivera bien un jour, mais après combien de morts et de malades conservant des séquelles.
  • Faire comme Israël et d’autres pays suivront probablement : reconfinner.

Un choix délicat entre économie et sanitaire.

Si la Covid-19 se propage obligeant des écoles, des entreprises, pour quelques jours, quelques semaines, à fermer à cause de cas constatés, cela aura un lourd impact sur l’économie.

Peut-être serait-il préférable de nous reconfiner pour plusieurs semaines, pour enfin reléguer aux oubliettes la Covid-19 ? Puis d’être très prudent avec les autres pays où ce coronavirus est toujours actif.

Olivier Kauf

Consultant depuis plus de 30 ans, Je suis depuis une dizaine d'années journaliste, professionnel dans le domaine des risques et des assurances pour le e-mag RiskAssur-hebdo (https://www.riskassur-hebdo.com) et témoin de mon époque pour https://notre-siecle.com et https://perelafouine.com RiskAssur, Notre-Siècle et PèreLaFouine proposent chaque jour de nouveaux articles issus de la rédaction : la vie des sociétés (nominations, acquisitions, accords, …), des tests/présentations de produits, des ouvrages (professionnels, romans, bd, …), … Je peux : - présenter vos produits ou nouveaux ouvrages (il suffit de me les envoyer) - écrire sur des sujets à la demande pour du référencement SEO - publier vos communiqués de presse - Publier vos AAPC - … Une question, une remarque : olivier@franol.fr

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.