Réflexions

Il est où le débat ?

Il voulait se débarrasser des corps intermédiaires.

Il ne voulait pas discuter avec les syndicats, sauf patronaux.

Il n’a pas daigné assuré sa présence au congrès des maires.

Mais certains gilets ont franchi la ligne jaune.

Alors il fallait faire quelque chose.

Il a commencé par des miettes n’engageant rien sur l’essentiel.

Il a alors inventé l’idée d’un grand débat national basé sur les doléances reçues soit directement en mairie soit via un questionnaire qui laisse question.

En fait, de débat, c’est-à-dire expression face à face groupé, il semble qu’il n’y ait pas.

De plus, une personnalité objective, sans concession devait être nommée.

Et, ce sont deux ministres qui sont chargés de faire la synthèse des demandes.

En fait de débat, c’est l’illuminé qui fait son tour de France des élus maires de commune pour le faire son show comme au bon vieux temps de son marathon post élections.

Il avait été bon, il est bon à faire pleurer dans les chaumières celles qui attendent de faire marier leur fille issue de noblesse noble.

Sans doute que le peuple pour lui commence par la couche des petits maires.

En deçà, il ne voit pas, a repris ses anciens cours d’avant qu’il soit banquier d’affaires, mais il n’a rien trouvé.

Ce n’est pas de sa faute, si on lui a caché qu’existait une population étrange qui continuait de vivre comme au temps des gaulois dans les fins fonds juste desservis par les voie départementales et même communales laissées à leur 80 km/h de peur d’être rattrapé par une meute en chasse à cour.

Mais, cela n’empêche guère les hérauts de l’extrême droite, non contredite par la droite extrême, de lancer une nouvelle aussi fausse qu’ils sont laids.

Après avoir juré et maintenu vrai que le nouveau traité avec l’Europe était un laissez passé infini pour les migrants déferlants sur non terres arides, voilà qu’ils recommence à faire croire que la France vendrait ses régions de l’Est lors de la rencontre de l’illuminé avec sa concubine d’Outre Rhin…

Tags

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.