Accueil / Réflexions / Hypertension

Hypertension

La journée de l’hypertension, le Dimanche 14 mai 2017, un bon moyen de lutter contre, paraît-il, est de s’abstenir de manger entre 10 et 16h.

Et dans tous les cas, 2 repas seraient largement suffisamment car en matière de santé ce n’est pas le trop qui est bien.

C’est l’excès, le mal absolu, un peu comme la surconsommation.

À ce sujet prendre l’exemple sur certaine religion ne devrait pas faire trop de mal, à la condition, cependant, que ceux qui se sont hissés en haut de la pyramide n’en profitent pas pour leur seul profit.

Mais, l’on pourrait également se (re)tourner vers les croyants de la décroissance.

Selon ces derniers, dont les thèses remontent à fort loin, c’est la seule solution pour permettre à la planète de mieux respirer et à nous même de mieux vivre, voire vivre tout simplement.

Mais, faut-il voir une corrélation de cette journée avec une certaine passation de pouvoir ?

Après tout, l’ancien avait boudé celui qu’il remplaçait d’une manière très inhospitalière et avait, en début de mandat et à chaque consécration, reçu des trombes d’eau sur sa tête à coiffure royale.

Le nouveau a dit qu’il entendait bouleverser les habitudes dans la durée puisqu’il compte bien, avant d’entamer le premier, faire un second mandat.

Mais, évidemment, en disant cela sans trouver grand-chose pour sécuriser les classes moyennes et moins, la population concernée ne cesse de s’inquiéter pour son niveau de vie : les retraites de base n’ont été revalorisées que d’1€ il y a déjà deux ans, même si le smic devrait recevoir un coup de pouce, force de constater que les temps partiels s’étendent et que le nombre de vrais chômeurs croient.

Par vrai chômeurs, il faut considérer, entendre, ceux qui sont en formation sans emploi, une sorte de voie de garage en somme, sauf si vous êtes en grandes écoles et encore, ceux pour qui un travail d’une heure ou deux pour une semaine a été trouvée, ceux que l’on a disqualifié car ne répondant pas aux critères rigides de l’exigence d’une baisse de la courbe à tout prix, etc.

Hypertension, dites-vous ?

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*