PolitiqueRéflexions

Et hop, hold-up

Il rage le gouvernement actuel, l’impérieux en tête de gondole de non averti.

Il doit 10 petits milliards d’€ d’une surtaxe des bénéfices d’entreprises qui fortes de sa solidarité nationale ont été pleurnichées auprès d’instance plus compatible avec leur économie non sociale ; raison supplémentaire, sans doute, de quitter ce bordel européen dont les français ont refusé, en l’état actuel des choses monétaires, l’intégration européenne.

Mais, notre protecteur des libertés patronales, devenu plus libéral que ladite commission de la Cee, a confirmé plus loin l’essai en sa totalité.

Bien entendu, c’est la faute du précédent président, réponse du berger à son pâtre, sans entacher de quelque soupçon que ce soit de l’impérieux, qui ne l’était pas encore vraiment, de non connaissance d’un bordel national dont il avait connaissance mais…chut !!! Ils vont certainement faire comprendre à la grande masse les mésaventures de nos pauvres entreprises ne pouvant pas embaucher.

A moins que celles-ci, sous le coup de l’émotion de tant de compréhension déclare d’un coup d’un seul renoncer aux avantages de cette décision.

Ceci dit, cela vaudra toujours mieux qu’un renforcement des contrôles des services des impôts et de l’ursaaf  pour le bon recouvrement des sommes réellement dues sans amuser en quoique ce soit la galerie.

Et pendant ce temps, il y en a qui n’ont strictement rien compris, et devant le premier budget social de l’impérieux, le leader des études économiques sectorielles, même pas possible de le qualifier de terroriste de gauchiste gauchisant, confirme qu’en additionnant les mesures de cette nouvelle politique de faire autrement, il fait comme les précédents : remplir les poches des mieux nantis.

Avec une nuance toutefois, les privilégiés seraient ceux qui font partie de la crème des actifs.

Et, vlan mon petit retraité, prend toi cela à travers ta gueule cassée et ne viens pas la ramener.

Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.