Faits d'actualitéInfosRéflexions

Homo homini lupus est

L’homme est un loup pour l’homme, Homo homini lupus est. Depuis que l’humain peuple cette planète, il s’est constitué en groupes basés sur des idées, sur des convictions, sur des certitudes.

Et forcément, ceux qui n’ont pas les mêmes certitudes sont des ennemies. Cela part de tout petits groupes qui vont s’affronter, sur des notions de territoires, d’idées,… des affrontements qui peuvent passer de génération en génération. Il peut arriver que ceux qui s’affrontent en oublient, même la raison à l’origine.

Et puis, il y a des peuples, qui pour affirmer leur supériorité, vont tenter d’anéantir d’autres peuples, pouvant aboutir à des génocides. Tel qu’au Rwanda en 1994 les Hutus voulant éliminer les Tutsis, plus de 800 000 morts.

Au fil des siècles, les guerres de religions ont fait et font toujours des victimes. Comme les religions en sont basées que sur des postulats, donc des certitudes indémontrables. Ceux qui croient en d’autres postulats sont forcément des ennemies.

Même si L’homme est un loup pour l’homme, c’est un loup civilisé, avec des interdits, des obligations pour que la vie en société soit possible.

Mais par moments, ça dérape, l’homme redevient un loup (et je ne suis pas certain que les loups soient si violents), cela aboutit à des profanations de cimetières qui sont d’une autre religion, d’affrontement entre groupe pour des notions de territoire, d’insultes contre un représentant d’un peuple (dernièrement Alain Finkielkraut) par celui d’un autre peuple, l’attaque d’un véhicule de police par des humains refusant de reconnaître l’ordre établie,…

Voltaire a écrit « la liberté des uns s’arrête là où commence la liberté des autres », si chacun acceptait les différences, n’imposait pas sa vision du monde, sa religion, ne passait pas son temps à critiquer et à envier son prochain, ne tentait pas d’éliminer celui qui ne lui ressemble pas, tout irait beaucoup mieux.

L’un des exemples intéressants est Daech et sa volonté de constituer un Califat et de l’imposer par la force. D’expliquer que tout ce qui ne rejoint pas les idées de Daech est impur et doit soit rejoindre ce Califat, soit être détruit. Comme Daech n’est basé que sur des postulats, tout ce qui les contredits est dangereux pour Daech qui peut être mis en défaut. Ceux qui les ont détruits croient à d’autres postulats : Homo homini lupus est.

Pourquoi Alain Finkielkraut s’est-il fait insulter en pleine rue, à Paris ? Il n’y a pas de raison, il n’y a qu’une seule race sur terre, l’homo sapiens, la victime et l’agresseur sont de cette race. L’agressé a ses idées, sa manière de voir le monde, l’appartenance à un peuple et l’agresseur à ses idées, sa manière de voir le monde, l’appartenance à un peuple et alors ! Si le monde était peuplé d’une seule modèle d’humain, tous basés sur le même physique, avec une seule religion, un seul mode de pensée. Et tant qu’à faire un seul sexe : neutre. Que le monde serait triste, avec cette pensée unique, sans débat, points positifs : sans violence, sans volonté de détruire l’autre.

Comme il y a de multiples peuples, convictions, religions,… qui cohabitent alors l’affrontement est permanent, avec des périodes plus calmes que d’autres.

Que faire… admettre que Homo homini lupus est, vivre avec ces risques d’affrontements, de guerres,… c’est ainsi depuis que l’humain existe et ce sera ainsi jusqu’à sa fin.

Il est illusoire d’imaginer un monde utopique, sans violence, sans guerre, sans affrontement, sans jalousie.

Essayons simplement de vivre en bonne entente !

Tags

Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser un commentaire

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.

Fermer