Accueil / Réflexions / Habitat animaux

Habitat animaux

Ouf, cela y est, les Sdf vont pouvoir retrouver logements à leur mesure, le Lutécia, marchand de sommeil bien connu, vient de rouvrir ses portes après avoir relooké sa façade moribonde et les voisins du coin ne s’en plaignent pas.

Ceux qui ne veulent pas du Brexit ou ceux qui trouve la 1ère d’Outre Manche trop timorée, comme son second démissionnaire, sauront où trouver asile sans se faire rejeter à la frontière.

Quoique, en terme de frontière, les douaniers risquent avoir autre chose à faire puisque 20 000 de leurs congénères affectés à Bercy vont être obligés de se faire la malle.

Même s’il ne se répand pas trop la-dessus, le pire libertarien est le patron de ce réseau social porteur de quelques 2,2 milliard de membres sans compter ceux des satellites tels que celui des stockages de photos en masse ou de discussions instantanées gratuites.

Il a fait de sa forteresse un isoloir de parfait autocrate dictatorial qui a comme danger le plus fort pour les autres, celui d’être sur et certain d’avoir seul raison contre tous.

Ses cercles rapprochés forts de l’appétence du produit financier annoncé se sont laissés faire.

Mais depuis qu’ils sont empêtrés dans un système tentaculaire qui leur risque bien des misères, ils crient haro sur le veau d’or qu’ils ont tant adoré.

Mais le veau est content, l’on s’occupe bien de lui.

Depuis qu’en France, avec ses autres espèces animales, il a été conforté en conscience sentimentale.

Ainsi, en Outre Rhin, où bizarrement la viande est nettement meilleur marché que, au hasard chez nous, commencent-ils à voir comment faire pour s’en passer.

Il est vrai que l’on devrait être plus accommodant avec ces bêtes qui nous font vivre.

 Mais, j’ai beau tenter, essayer, je n’ai jamais constaté chez elles de velléités de renvoi d’ascenseur.

Imaginez seulement tomber tout cru dans une réserve de lions ou une porcherie.

Vous m’en donnerez des nouvelles !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser un commentaire

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.