Accueil / Politique / Le grand gagnant est… l’abstention

Le grand gagnant est… l’abstention

Et voilà, la période électorale est enfin terminée, si on tient compte des primaires de Les Républicains et du PS, tout à commencer il y a presque une année.

Les élections les plus calamiteuses de l’histoire de la Vème République, entre les erreurs de casting à cause des primaires et les affaires, le niveau des débats est resté au ras des pâquerettes.

Et les Français ont envoyé à l’Élysée le candidat de la République en marche sans vraiment connaître son programme. Simplement parce que c’était le moins pire (trop jeune pour trainer des casseroles … quoi que). Comme l’aurait dit pas Grand-Mère « Emmanuel Macron a été élu faut de mieux … mieux que rien ».

(Personnellement, j’ai voté Macron au 1er tour parce que ne me reconnaissais pas dans le programme de Benoît Hamon et je ne voulais voter pour François Fillon avec les affaires dans lesquels il était empêtré. Puis j’ai voté, à nouveau, Emmanuel Macron au 2ème tour pour simplement contrer Marine le Pen. Mais, je ne suis pas un sympatisant de Macron. Combien de Français ont fait comme moi ?)

Après ce second Tour des Législatives, le président Macron a-t-il véritablement gagné et a-t-il les coudées pour gouverner comme il l’entend ?

Clairement, La République en Marche a une large majorité à l’Assemblée Nationale avec 308 sièges.

Mais, à l’issue du premier tour, nombre de commentateurs pensaient que le parti d’Emmanuel Macron dépasserait les 400 sièges, un véritable raz de marée.

Le duo Thibaut Guilluy / Tiphaine Auzière (suppléante et fille de Brigitte Macron) dans la 4e circonscription du Pas-de-Calais ont perdu face au candidat Les Républicains. Preuve du reflux. Il y a quelques jours encore, certains estimaient que n’importe qui avec l’étiquette « En marche / Macron » ne pouvait pas perdre, que c’était la victoire assurée. Et bien non, même en étant la belle-fille du président Macron …. Tiphaine Auzière a perdu.

Résultat, paoint de raz de marée, il n’a que 308 sièges. C’est énorme, c’est la majorité absolue, mais on sent que le soufflet est en train de retomber. S’il y avait eu 2 semaines entre les 2 tours des Législatives (comme pour la présidentielle), il serait tombé sous la barre des 300 sièges.

Qu’en est-il du reste de la chambre ?

Les Républicains ont 113 sièges. On ne comprend pas vraiment où ils se situent par rapport à la majorité, je crois qu’ils auraient intérêt à être critiques et à ne pas voter n’importe quoi que présentera le gouvernement. Est-ce que qu’Emmanuel Macron va longtemps conserver des Ministres issus de Les Républicaisn (dont le premier), il n’en a plus besoin. Et rapidement, Les répulicaisn seront dans l’opposition, lorsque la rue commenecra à gronder.

Le Modem a 42 sièges, Emmanuel Macron n’a plus besoin d’eux et pour exister, comme Les Républicains, il vaudrait mieux qu’il soit critique. (comme pour Les Républicains a-t-il besoin de conserver des Ministres issu de ce part … j’en doute).

Le PS avec ses 29 sièges, n’a plus qu’à attendre que le temps passe et que son heure revienne. Ça prendra du temps, mais un parti politique n’est jamais mort.

Il y a de nombreux élus d’autres partis, mais il y a 2 partis pour lesquels, je suis ravi que leurs chefs entrent à l’Assemblée. Il est primordial que malgré sa forte majorité permettant à Emmanuel Macron de faire ce qu’il veut, qu’il y ait une opposition qui puisse donner de la voix.

Il s’agit de Marine le Pen (8 sièges) et de Jean-Luc Mélenchon (17 sièges). Je les ai écoutés hier soir, ils sont différents et proches en même temps. Ce que j’ai compris est qu’ils ne se contenteront pas de faire de la figuration au sein de l’hémicycle.

Si le PS et Les Républicains vont mettre du temps pour se réveiller, la France Insoumise et le Front National ne sont pas endormis et ils n’hésiteront pas à prendre la parole pour contrer Emmanuel Macron, même si leurs propos sont – presque toujours – trop extrêmes mon goût. Il est important qu’il y ait une véritable opposition.

Mais, le vrai problème est que la Chambre a été très mal élue, presque 6 Français sur 10 (inscrits sur les listes électorales) n’ont pas été votés.

Que vaut une chambre élue par 4 Français sur 10 ? Seulement 16 % des Français ont porté à l’Assemblée les 308 candidats de Macron !

Si le PS et Les Républicains ont, pour le moment, disparu, Emmanuel Macron n’a pas pour autant gagné.

84 % des Français (100 % – 16 %) n’ont pas voté pour qu’il puisse appliquer sa politique.

S’il tente de faire passer des lois qui ne plaisent pas, la rue risque de lui faire entendre raison !

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je me rends compte que j’arrive très facilement à parler de n’importe quel sujet, la page blanche ne me fait pas peur. L’écriture est quelque chose de passionnant, une fois le sujet trouvé et délimité, je laisse courir mes doigts sur le clavier et les idées s’enchaînent, mais parler de moi c’est difficile. Depuis plus de 30 ans, j’ai toujours été indépendant. Ainsi, au fil des décennies, j’ai rempli de nombreuses missions : enseignement, conseil stratégique, gestion de crises, organisation, conseil en organisation informatique (et développement de logiciel), coaching de groupe et individuel. Puis, au début des années 1990, sans laisser tomber mes missions de conseil, j’ai participé à la conception et à l’animation du magazine professionnel RiskAssur (site du magazine : https ://www.riskAssur-hebdo.com). Je suis au sein de RiskAssur à la fois Directeur de la Publication et en charge du développement. Enfin, depuis le début de 2015, je suis le Rédacteur en Chef de Notre-Siècle (http ://notre-siecle.com), le site sur lequel vous vous trouvez actuellement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Booking.com