Accueil / Politique / Gouvernement

Gouvernement

Les affaires, c’étaient avant, puisque l’ensemble des problèmes a été débarqué avec le bon accord des intéressés.

Ceci dit, pour certains d’entre eux, surtout d’entre elles (sans faire de dentelle), l’embarquement pour un doux ailleurs a été possible et devrait se faire sans faire fracas même si la démocratie aurait…

Mais, un premier couac, passé inaperçu ou par retenu tant les langues ont des difficultés à se délier d’un contrat tacite de sourd et muet.

En effet, le porte-parole chargé d’annoncer la bonne nouvelle au bon peuple, avait lancé l’ex mouche en outre-mer, ce qui aurait fait tâche d’une incompréhension compréhensible.

Mais, l’erreur a été esquivée, l’escrime a retrouvé ses pleins droits, ce qui est tout à fait normal.

Il ne sert à rien de changer lorsque cela ne sert à rien.

D’ailleurs, c’est peut-être pour cela qu’une nouvelle dame a remplacé la déjà ancienne car l’on peut estimer que les concernés sous son ordre n’y verront que du feu tant ils n’ont pu guère conserver souvenir d’un passé si fugitif ; mais, qu’ils se rassurent personne n’a déserté.

En fait, tout ce remaniement perpétuel, prouve une fois de plus, si besoin en était, que les personnes sont d’autant plus interchangeables qu’elles n’ont de connaissances réelles de leur poste que leur avis personnel ou celui de leur patron puisque la formation se fera sur le terrain.

Ce qui prouve au passage, l’utilité d’une formation instructive générale que l’on refuse pourtant à biens des enfants s’ils n’ont pas prouvé aux préalables qu’ils seront de charmants bambins. Mais j’ai failli m’étrangler de rire en entendant, ou croyant croire, que le premier ministrable avait la responsabilité d’un sherpa.

J’y croyais tant il a l’air avec son copain de patron vouloir atteindre des sommets. Je me suis trompé étant sourd de la feuille.

De toute façon, la difficulté de montée est amoindrie du fait du choix d’ordonnances sur mesure ; cela fera toujours un costard bien porté…

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*