Accueil / Pourquoi / Gossip ou Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot version high-tech

Gossip ou Le Corbeau de Henri-Georges Clouzot version high-tech

lettre1006Depuis quelques semaines, une application sur smartphone fait scandale, il s’agit de Gossip, qui permet de publier des ragots de manière anonyme.

L’application a fermé, mais elle vient de ré-ouvrir avec simplement un avertissement en interdisant l’usage aux moins de 16 ans (mais l’application ne vérifie rien, il suffit de cliquer pour indiquer que l’on a plus de 16 ans).

Il y aurait, paraît-il un système de modération qui serait renforcé.

Cette application me fait, immédiatement, penser aux lettres anonymes.

Dans ce domaine, les pires furent celles envoyées à l’administration de Vichy durant la seconde Guerre mondiale pour dénoncer des Juifs, des Résistants, . . .

Ou bien en plus ludique, le film de Henri-Georges Clouzot, tourné en 1943, Le Corbeau avec Pierre Fresnay.

Ça se passe dans une petite ville de province, où les notables commencent à recevoir des lettres anonymes signées « Le corbeau ».

Voici le Synopsis repris de l’encyclopédie en ligne Wikipedia « Les notables de Saint-Robin, petite ville de province, commencent à recevoir des lettres anonymes signées « Le corbeau », dont le contenu est calomnieux. Ces calomnies se portent régulièrement sur le docteur Rémi Germain, accusé de pratiques abortives, ainsi que sur d’autres personnes de la ville. Les choses se gâtent lorsque l’un des patients du docteur Germain se suicide, une lettre lui ayant révélé qu’il ne survivrait pas à sa maladie. Le docteur Germain enquête pour découvrir l’identité du mystérieux corbeau ».

Je croyais, que l’envoi de lettre anonyme était interdit (enfin cela dépend du contenu). Or, l’application Gossip n’est ni plus ni moins qu’un système de lettre anonyme version XXIème siècle high-tech.

Plusieurs choses me dérangent dans cette application.

Cela donne une certaine légitimité à la lettre anonyme, ce n’est plus le truc que certains cinglés vont rédiger en découpant de grosses lettres dans des journaux pour les utiliser et composer leur courrier. C’est une application qui a pignon sur rue, que l’on peut télécharger depuis des endroits réputés fiables, tel que l’AppStore.

Cela va permettre à des cinglés, des crétins de se défouler contre telle ou telle personne, soit en révélant des choses vraies mais secrètes, soit en proférant des mensonges (dénonciations calomnieuses). Le risque réel est de pousser la personne visée au suicide.

Il y a, aujourd’hui, trop de harcèlements depuis les réseaux sociaux et là ce n’est pas anonyme. Je n’ose pas imaginer les possibles débordements de haine avec la possibilité de calomnier de manière anonyme.

Je ne comprends pas qu’Apple pour la version iPhone et Google pour la version Androïd ne suppriment pas purement et simplement cette application.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Olivier Kauf

Je suis journaliste, mais aussi et peut-être surtout depuis quelques années, je suis un influenceur. Les internautes rejettent de plus en plus les publicités et recherchent de l’information au travers d’articles présentant de manière objective des produits ou des services. Aujourd’hui, tout le monde a le réflexe, avant d’acheter, de regarder ce que les internautes en disent. En tant qu’influenceur, je serais ravi de présenter vos produits ou services de manière objective et critique, mais positive pour rassurer les internautes qui hésitent avant de vous faire confiance. Je vous propose de publier les articles, que je peux écrire pour vous, soit sur RiskAssur, soit sur Notre-Siècle, en les recommandant à mes abonnés sur les principaux réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Tweeter, Google + et Facebook. Je suis à votre écoute pour répondre à vos besoins, vous pouvez me contactez à olivier@notre-siecle.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.