Accueil / Politique / Gagnant c’est la bonne face du perdant

Gagnant c’est la bonne face du perdant

L’illuminé, chef de patrouilles gauloises, nous réserve une rentrée de son crû digne des plus belles foire au vin honnête qui mal y panse de brebis.

Les retraités, fort de ne pas les secouer dans leurs habitudes, verront encore une fois, est coutume, rogner leur pension qui les obligeait, déjà, à manger maigre.

Mais, les salariés du privé ne seront pas, eux, aussi, privés de la joie de partager puisque la belle petite musique du regroupement des différents régimes, sans sel taxé, de récolte des futures retraites, si t’es encore vivant au moment d’avoir le droit d’y prétendre si tu oses, qui doit faire obtenir de beaux gains de productivité économique le constateront avec plaisir sur leur fiche de paie l’étendue de la nouvelle charge.

C’est juste une question de culture dans le savoir lire : pour les uns c’est gagnant d’économies trouvées, pour les autres c’est perdant d’efforts renforcés.

Mais au moins avez-vous appris une chose c’est que s’il y a des gagnants, il y a forcément des perdants, suffit de ne pas tomber dans le trou.

A propos de fiche de paie de ma tronche, cela ira de pair avec le prélèvement à la source qui vous confirmera pourquoi vous travaillez aussi fort de sueur frontale.

Mais, le gouvernement n’y est pour rien si les partenaires sociaux s’entendent comme cochons qu’ils sont d’une laine d’un autre presque domestique qu’ils tondent sur votre dos courbé par la peine du chagrin.

Toutefois, il n’est pas certain que l’illuminé aille jusqu’au bout de la source car en tant qu’irréductible gaulois dont il est le plus fier de tous, à croire qu’il est un coq en pâte, il ne veut pas de réforme négative.

Et n’allez pas croire autre chose quand il fait dire à sa ministre encore au travail que personne au gouvernement n’a aucun tabou sur la dégressivité des allocations chômage pourvu qu’eux continuent à travailler sereinement pour ceux qu’ils servent servilement.

Merci de partager cet article sur vos réseaux sociaux

À propos Jean-Claude Barousse

Photographe autodidacte, sans renier son passé “argentique” il a immédiatement pris le “virage numérique” et s’exprime principalement au travers ses images de paysages naturels et urbains. Il publie des articles et tutos dans des revues photographiques notamment les éditions Oracom et pour le compte de RiskAssur. Réalise des chroniques dans un site forum “Photophiles.com” et aide les membres de son forum “PhotoClub” à progresser dans leur pratique photographique. A la demande, il expose ses photographies originales individuellement ou lors de manifestations collectives et donne des cours sur les prise de vue et le développement numérique. Est membre de diverses association d’artistes picturaux”

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Si vous avez un instant !

L’article que vous venez de lire vous a intéressé,
alors CLIQUER sur une des publicités.
Ça ne vous coûte rien et c’est positif pour Notre-Siècle.